7819 Personnes

Plantin Jean-Jacob null

(1653-1713?)

Biographie

Plantin Jean-Jacob (1653-1713 ?) NĂ© en Suisse, Ă  Lausanne. Pasteur. Fils de Jean-Baptiste et pĂšre de David. Commença ses Ă©tudes dans sa ville natale et y soutint, en 1670, une thĂšse intitulĂ©e Disputatio de vera Ethica. Suffragant de Christophe Roch, rĂ©gent de la 4e classe du CollĂšge de Lausanne en mai 1673 avec survivance de la charge. ConsĂ©cration au saint ministĂšre en mars 1677. Diacre Ă  Lutry Ă  partir de dĂ©cembre 1680. Introduit dans la 5e classe de Lausanne en avril 1681. Pasteur du Mont et de Romanel en juin 1682. QuatriĂšme ministre Ă  Lausanne en janvier 1700. Actuaire de la Classe de Lausanne de 1702 Ă  1704. Avec ses collĂšgues, introduisit Ă  Lausanne des cultes liturgiques utilisant le formulaire manuscrit de Jean-FrĂ©dĂ©ric I Ostervald*. Auteur, Ă  la demande de Berne, de priĂšres pour l’anniversaire de la victoire de Villmergen en 1712. La seule lettre qui demeure de lui Ă  Turrettini est une lettre de pure courtoisie.

Bibliographie

Vuilleumier, 4, p.672; B. Dumur, « Jean-Baptiste Plantin et sa famille », MĂ©moires et documents publiĂ©s par la SociĂ©tĂ© d’histoire de la Suisse romande, 2nde sĂ©rie, 19, 1911, p.27, 97-102.

A envoyé les lettres

Son nom est cité dans les lettres