5000 Lettres

Lettre 4192 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

Neuch√Ętel 10.01.1731

Je vous rens mille

Ostervald remercie JA des marques d'amiti√© dont il le comble et des pri√®res qu'il fait pour lui. Il lui demande de continuer √† demander √† Dieu de le sanctifier, de peur que, apr√®s avoir pr√™ch√© aux autres, il ne soit pas lui-m√™me rejet√©. Maintenant que sa fin approche, il ne peut l'envisager sans frayeur. Ostervald est v√©ritablement attrist√© de ce que JA lui dit du sort affligeant des Vaudois; leur exode va r√©duire des √Čglises anciennes et tr√®s nobles √† peu de chose. En plus de cela, la division...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00491_f154r_ug64958_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f154v_ug64959_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f155r_ug64960_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f155v_ug64961_turrettini_file.jpg

Neuch√Ętel 10.01.1731


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 491 (f.154-155)


Je vous rens mille


Ostervald remercie JA des marques d'amiti√© dont il le comble et des pri√®res qu'il fait pour lui. Il lui demande de continuer √† demander √† Dieu de le sanctifier, de peur que, apr√®s avoir pr√™ch√© aux autres, il ne soit pas lui-m√™me rejet√©. Maintenant que sa fin approche, il ne peut l'envisager sans frayeur. Ostervald est v√©ritablement attrist√© de ce que JA lui dit du sort affligeant des Vaudois; leur exode va r√©duire des √Čglises anciennes et tr√®s nobles √† peu de chose. En plus de cela, la division r√®gne parmi les conducteurs. Il croit comprendre qu'il y a un peu trop de vivacit√© d'un certain c√īt√© et trop de m√©moires qui circulent de toutes parts. Ostervald sera discret √† ce sujet et il se limitera √† en toucher un mot √† son fils a√ģn√© [Jean-Rodolphe II] mais sans parler de JA. En effet on a √©crit assez vivement √† B√Ęle et il faudrait que cette ville puisse √©teindre le feu. JA, comme Ostervald, n'a apparemment rien su de Wake; si celui-ci venait √† mourir, Ostervald aimerait le savoir rapidement, de mani√®re √† ce que la Compagnie √©crive tout de suite √† son successeur. Au moment de fermer cette lettre, l'exp√©diteur a re√ßu une lettre de [Johann Baptista] Ott, dans laquelle il a recopi√© un passage envoy√© par son fils [Hans Heinrich II].Celui-ci dit que Wake est dans un √©tat tr√®s grave et que, quant √† lui, il a eu, sans s'y attendre aucunement, le canonicat de Peterborough qui avait appartenu √† feu Amyand qu'il croit, √† tort, avoir √©t√© pasteur de Charenton. Il ne semble pas avoir de raisons de regretter sa patrie, compte tenu de la fa√ßon dont les choses s'organisent pour lui. Ostervald adresse ses respects √† [Jean-Robert] Chouet.

Adresse

Genève


Lieux

√Čmission

Neuch√Ętel

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00491_f154r_ug64958_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f154v_ug64959_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f155r_ug64960_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f155v_ug64961_turrettini_file.jpg