23 Lettres

Lettre 4273 de Jean-Alphonse Turrettini à Samuel Mutach 

[Genève] ap.17.09.1731 et av.30.09.1731 [s.d.]

Lorsq. Mr Vernet

JA remercie son correspondant des grandes bontés qu'il a témoignées à [Jacob] Vernet et à son fils et qu'ils lui ont racontées à leur retour de Berne. Maintenant qu'il a perdu l'illustre patron qu'il avait à Berne et auquel il s'adressait pour ses affaires tant publiques que particulières, à savoir Son Excellence l'avoyer [Christoph] Steiger, il espère trouver dans le destinataire la même protection. Il peut s'assurer que JA n'en abusera pas. Il va l'entretenir aujourd'hui du cas des Vaudois don...

page 1

ms_fr_00481_f341r_ug59810_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f341v_ug59811_turrettini_file.jpg

Lettre 4273 de Jean-Alphonse Turrettini à Samuel Mutach 

[Genève] ap.17.09.1731 et av.30.09.1731 [s.d.]


Minute autographe. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 481 (f.341)


Lorsq. Mr Vernet


JA remercie son correspondant des grandes bont√©s qu'il a t√©moign√©es √† [Jacob] Vernet et √† son fils et qu'ils lui ont racont√©es √† leur retour de Berne. Maintenant qu'il a perdu l'illustre patron qu'il avait √† Berne et auquel il s'adressait pour ses affaires tant publiques que particuli√®res, √† savoir Son Excellence l'avoyer [Christoph] Steiger, il esp√®re trouver dans le destinataire la m√™me protection. Il peut s'assurer que JA n'en abusera pas. Il va l'entretenir aujourd'hui du cas des Vaudois dont des groupes entiers sont pass√©s par Gen√®ve pour retourner dans les Vall√©es. Plusieurs sont pass√©s sans venir le voir mais il en a rencontr√© d'autres et il s'est inform√© s'ils se trouvaient effectivement dans le cas pr√©conis√© par l'√©dit [Victor-Am√©d√©e¬†II, Editto, 1730]. Il a assist√© ceux d'entre eux qui ne l'√©taient pas pour qu'ils puissent continuer leur voyage. Il a par contre d√©conseill√© aux autres d'agir de m√™me, en les exhortant √† retourner d'o√Ļ ils venaient. On n'a pas de nouvelles de ceux qui sont partis; ils n'osent probablement pas encore √©crire mais on devrait en avoir bient√īt. Il demande √† son correspondant s'il n'estimerait pas opportun de pr√©munir ceux qui sont sur territoire bernois contre une telle tentation et d'aider les plus n√©cessiteux qui sont √† Berne, Payerne, Moudon, Yverdon etc. Selon la r√©ponse, il pourrait envoyer incessamment de l'argent √† Berne soit au pasteur de Trey soit √† une autre personne de confiance que Leurs Excellences indiqueront. De m√™me qu'√† Berne on a perdu les excellents Steiger et [Johann Anton] Tillier, √† Gen√®ve on a perdu [Jean-Robert] Chouet, l'un des plus sages magistrats de la R√©publique. Il est mort √† 89 ans moins treize jours; la derni√®re ann√©e, il ne bougeait plus de son lit mais son esprit √©tait encore en tr√®s bonne condition. Quant au corps, il n'a pas beaucoup souffert. [LL.EE. ont sugg√©r√© √† [Jacob] Vernet et au fils de JA, lors de leur s√©jour √† Berne, de faire des r√©serves, en pr√©vision d'autres n√©cessit√©s futures, sur les fonds destin√©s aux Vaudois, du moment que tous √©taient bien plac√©s. On a suivi le conseil. Maintenant que ces gens sont tent√©s de rentrer, le moment ne serait-il pas venu de les aider de nouveau? On a fait en Hollande en leur faveur une grande collecte qui se monte √† 229'320 florins. Il en joint le d√©tail √† cette lettre au cas o√Ļ LL.EE. n'en auraient pas eu connaissance.]

Adresse

[Berne]


Lieux

√Čmission

Genève

Réception

Berne

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

ms_fr_00481_f341r_ug59810_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f341v_ug59811_turrettini_file.jpg