5000 Lettres

Lettre 119 de Jean-Alphonse Turrettini à Johann Heinrich Gernler

[Genève] 12.10.1688 [02/12.10.88]

Il me semble qu'il y a

JA se plaint que Gernler lui √©crit tr√®s peu et l'incite √† le faire rapidement. On voudrait d'abord savoir √† Gen√®ve, s'il est vrai qu'on a cess√© de prier pour le prince de Galles [James Francis Edward Stuart] dans la chapelle de la princesse d'Orange [Marie]. √Ä Gen√®ve, on tient cela pour assur√© mais quelqu'un venant de Hollande l'a absolument ni√©. On voudrait donc conna√ģtre la v√©rit√©. Gernler pourra se rendre lui-m√™me √† la chapelle et √©couter les pri√®res ou alors s'en informer aupr√®s de quelqu'un...

[Genève] 12.10.1688 [02/12.10.88]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
√Ėffentliche Bibliothek der Universit√§t (Basel), Ki.¬†Ar.¬†130b¬†224¬†(n.f.)


Il me semble qu'il y a


JA se plaint que Gernler lui √©crit tr√®s peu et l'incite √† le faire rapidement. On voudrait d'abord savoir √† Gen√®ve, s'il est vrai qu'on a cess√© de prier pour le prince de Galles [James Francis Edward Stuart] dans la chapelle de la princesse d'Orange [Marie]. √Ä Gen√®ve, on tient cela pour assur√© mais quelqu'un venant de Hollande l'a absolument ni√©. On voudrait donc conna√ģtre la v√©rit√©. Gernler pourra se rendre lui-m√™me √† la chapelle et √©couter les pri√®res ou alors s'en informer aupr√®s de quelqu'un de fiable. JA prie aussi son correspondant de lui envoyer des nouvelles politiques et notamment sur les pr√©tendus pr√©paratifs et desseins de Son Altesse Royale [Guillaume d'Orange] ; on est √† la veille de bien des r√©volutions qui assureront la paix aux Suisses et aux Genevois. La tentative des Vaudois pour rentrer dans leur pays a √©chou√© malheureusement. On a dispers√© ces pauvres gens en Allemagne, au Brandebourg, au Palatinat, au Wurtemberg; il en reste tr√®s peu en Suisse. S'ils avaient attendu que l'Europe f√Ľt en mouvement, comme maintenant, et que la France f√Ľt occup√©e ailleurs, leur dessein aurait peut-√™tre r√©ussi. Du reste, si la France continue ainsi, on ne pourra plus y voyager puisque, sans √©gard au droit des gens, on a emprisonn√© des Allemands. Bient√īt on fera la m√™me chose avec des Hollandais, des Anglais et des Italiens puisque la France est brouill√©e avec toutes ces nations. JA a rendu l'autre jour un discours fran√ßais √† l'auditoire de philosophie sur l'autophonie. [Antoine (?)] Tronchin s'est mari√© r√©cemment.

Adresse

La Haye


Lieux

√Čmission

Genève

Réception

La Haye

Conservation

B√Ęle


Cités dans la lettre