5 Personnes

Stain Johann Friedrich null

(1681-1735)

Biographie

Stain Johann Friedrich von (1681-1735) Né en Hollande, à Campen, où son père, qui était général, avait été envoyé en service diplomatique. Famille originaire de Mulhouse. Fut un remarquable homme d’État au service du Brandebourg et de la Hesse. Page à onze ans à la cour d’Anton Ulrich von Braunschweig. Après des études à Tübingen et à Leyde, se tourna vers l’armée et prit part comme volontaire au siège de Landau en 1702. Gentilhomme à la cour de Friedrich Magnus von Baden-Durlach et gouverneur de son fils Christoph von Baden-Durlach. Passa ensuite au service du Wurtemberg, puis à celui de Hesse-Darmstadt. Fait membre du conseil secret de la guerre et du conseil de Légation dans ce pays. Membre en 1717 du conseil secret de Brunswick-Wolfenbüttel et envoyé du Reichstag jusqu’en 1721. Nommé ministre. En 1731, après la mort du duc, passa au service du landgrave Friedrich I von Hessen-Kassel, roi de Suède, comme conseiller secret et « chef du gouvernement ». Resta en Hesse de 1731 à 1733, puis passa en Suède, en 1734, sur ordre de son maître. Prit part aux épineuses négociations avec le parlement suédois. Auteur de nombreux écrits politiques et d’études historiques sur la guerre de Trente Ans et les traités de Westphalie. Proposa une ouverture plus large des archives suédoises à Stockholm. Se retira au début de 1735, après avoir été nommé membre de la Société des Sciences, et retourna à Kassel. Ami de Jean-Pierre de Crousaz*. Procura l’édition des Opuscula de Turrettini parus à Brunschwig en 1726. Sa correspondance avec Turrettini tourne autour de l’affaire du Consensus de l’Académie de Lausanne et de la réunification intra-protestante. Au dire de Christoph Matthäus Pfaff* (cf. lettre 3473), ses sympathies iréniques s’étaient réfroidies en 1725 à cause de l’influence du professeur de Helmstedt, Johann Lorenz Mosheim, mais les lettres échangées avec Turrettini ne permettent pas de confirmer cette appréciation.

Bibliographie

ADB, 35, p.411-413.

A reçu les lettres