12 Personnes

Plantin Jean-Jacob null

(1653-1713?)

Biographie

Plantin Jean-Jacob (1653-1713 ?) Né en Suisse, à Lausanne. Pasteur. Fils de Jean-Baptiste et père de David. Commença ses études dans sa ville natale et y soutint, en 1670, une thèse intitulée Disputatio de vera Ethica. Suffragant de Christophe Roch, régent de la 4e classe du Collège de Lausanne en mai 1673 avec survivance de la charge. Consécration au saint ministère en mars 1677. Diacre à Lutry à partir de décembre 1680. Introduit dans la 5e classe de Lausanne en avril 1681. Pasteur du Mont et de Romanel en juin 1682. Quatrième ministre à Lausanne en janvier 1700. Actuaire de la Classe de Lausanne de 1702 à 1704. Avec ses collègues, introduisit à Lausanne des cultes liturgiques utilisant le formulaire manuscrit de Jean-Frédéric I Ostervald*. Auteur, à la demande de Berne, de prières pour l’anniversaire de la victoire de Villmergen en 1712. La seule lettre qui demeure de lui à Turrettini est une lettre de pure courtoisie.

Bibliographie

Vuilleumier, 4, p.672; B. Dumur, ¬ę¬†Jean-Baptiste Plantin et sa famille¬†¬Ľ, M√©moires et documents publi√©s par la Soci√©t√© d‚Äôhistoire de la Suisse romande, 2nde s√©rie, 19, 1911, p.27, 97-102.

A envoyé les lettres

Son nom est cité dans les lettres