50 Personnes

Description Correspondant Auteur Personne citée Nom Prénom
Abauzit Firmin (1679-1767)                   Abauzit Firmin
Ancillon Charles (1659-1715)                   Ancillon Charles
Ancillon David II (1670-1723)             Ancillon David II
Barrillot Jacques (~1684-1748)             Barrillot Jacques
Baulacre L√©onard (1670-1761)                   Baulacre L√©onard
Baux (?-1714)             Baux
Bayle Pierre (1647-1706)                   Bayle Pierre
Beausobre Charles-Louis de (1690-1753)             Beausobre Charles-Louis
Beausobre Isaac de (1659-1738)                   Beausobre Isaac
Bergler Stephan (1680-1738?)       Bergler Stephan
B√∂hmer Justus Henning (1674-1749)             B√∂hmer Justus Henning
Cambiague Isaac de (1650-1729)             Cambiague¬† Isaac
Chapeaurouge dit Dauphin Jacob de (1669-1744)             Chapeaurouge¬†dit¬†Dauphin¬† Jacob
Chauvin √Čl√©onore       Chauvin √Čl√©onore
Chauvin √Čtienne (1640-1725)                   Chauvin √Čtienne
Chenaud Jacques (1654-1741)             Chenaud Jacques
Chouet Jean-Louis (1678-1756)       Chouet Jean-Louis
Chouet Jean-Robert (1642-1731)             Chouet Jean-Robert
Du Pan Marc (1660-1728)       Du Pan Marc
Du Sauzet Henri (1686/1687-1754)       Du Sauzet Henri

Mestrezat Abraham null

(1651-1721)

Biographie

Mestrezat Abraham (1651-1721) N√© √† Gen√®ve. Homme d‚Äô√Čtat. √Čtudes dans sa ville natale √† partir de 1667, droit √† Strasbourg en 1670. Apr√®s un passage dans l‚Äôarm√©e hollandaise en campagne contre la France, comme cadet, en 1672-1673, il reprit ses √©tudes de droit √† Orl√©ans en 1674 et d√©crocha son doctorat en mai de cette m√™me ann√©e. De retour dans la R√©publique, il devint avocat et entra au Deux-Cents en 1677. Fait secr√©taire de la justice en 1678, il devint ensuite auditeur en 1681, procureur g√©n√©ral en 1698 et entra au Petit Conseil en 1699. Il fut √©galement secr√©taire d‚Äô√Čtat de 1700 √† 1708, puis syndic tous les quatre ans entre 1710 et 1718, et lieutenant tous les quatre ans entre 1713 et 1721. D√©put√© √† la Di√®te d‚ÄôAarau en 1715. Le roi de Prusse lui proposa de faire partie de son conseil comme second ministre d‚Äô√Čtat mais il refusa. Ses deux lettres √† Turrettini sont de nature tr√®s diff√©rente. Dans l‚Äôune, √©crite √† titre personnel, il lui soumet des questions d‚Äôordre christologique, dans l‚Äôautre, envoy√©e au nom du Conseil, il lui demande son aide dans une circonstance officielle.

Bibliographie

LR, 4, p.519, n.3930; DHBS, 4, p.729.

A envoyé les lettres

Citation incertaine dans les lettres