30 Personnes

Massue de Ruvigny de Galway Henri null

(1648-1720)

Biographie

Massue de Ruvigny de Galway, Henri (1648-1720) Né en France. Fils du célèbre Henri de Massue de Ruvigny, député général des Églises protestantes de France. Prit la suite de son père dans cette fonction en 1676. Avait servi sous le maréchal de Turenne. Obtint la permission de partir pour l’Angleterre avec son père et son frère en janvier 1686. Colonel d’un régiment de cavalerie dans les troupes de Guillaume III. Se distingua à la bataille de la Boyne en juillet 1690. S’illustra encore à Aughrim (1691) puis à Neerwinden (1693). Fait prisonnier mais relâché. Lieutenant-général en Piémont en 1694, en remplacement de Charles de Schomberg, tué à la Marsaille. Parallèlement résident britannique auprès de Victor-Amédée II. En récompense de ses services, créé en 1691 baron de Portarlington, vicomte Galway (puis comte en 1697) et pair d’Irlande. Commandant en chef des troupes anglaises au Portugal en 1704. Blessé à Badajoz (Estrémadure, Espagne), il perdit son bras droit en 1705. Entra en vainqueur dans Madrid le 26 juin 1706 mais défait à Almansa en 1707, puis de nouveau à A Gudiña en 1710. Après la paix d’Utrecht, il rentra en Angleterre, où il eut à répondre de la défaite d’Almansa devant le Parlement. Finit sa vie en Angleterre. Avait été membre du Conseil privé et, à trois reprises, lord justice en Irlande. Escorta Turrettini quand celui-ci fut reçu en 1693 à la Cour d’Angleterre. Il recommanda des personnes au Genevois (qui fit de même avec lui) et semble avoir été sollicité par ce dernier pour accomplir certaines missions à caractère confidentiel.

Bibliographie

FP, 7, p.323-325; DNB (notice de H. Murtagh), 37, p.242-246 ; C. E. J. Caldicott, H. Gough, and J.-P. Pittion (éd.), The Huguenots and Ireland: Anatomy of an Emigration, Dublin, 1987, p.205–54; 297–320.

A envoyé les lettres