9 Personnes

Malacrida Elisaeus I null

(1658-1719)

Biographie

Malacrida Elisaeus I (1658-1719) N√© en Suisse, √† Reutigen. Pasteur et professeur de th√©ologie. Commen√ßa des √©tudes de th√©ologie √† Berne en 1672, puis entreprit un voyage d‚Äô√©tudes en France, Angleterre et Hollande. Exer√ßa son minist√®re dans la colonie bernoise de Potsdam entre 1685 et 1686, fut ensuite professeur de grec et d‚Äô√©thique √† Berne en 1686, sur recommandation de la cour de Brandebourg. De 1709 √† 1718 second professeur de th√©ologie, puis, de 1718 √† 1719, premier. Directeur en outre de l‚Äô√©cole de latin de 1698 √† 1709 et recteur de 1706 √† 1712. Sa rencontre personnelle avec Pierre Poiret le fit passer pour un ¬ę¬†pionnier¬†¬Ľ du mouvement et il fut soup√ßonn√© de sympathies pi√©tistes. Fut n√©anmoins acquitt√© lors du proc√®s contre les pi√©tistes en 1699. Il embrassa par la suite une orthodoxie stricte et joua un r√īle non n√©gligeable lors du conflit qui opposa l‚ÄôAcad√©mie de Lausanne √† Berne d√®s 1718. Fit partie de la d√©putation qui visita l‚ÄôAcad√©mie de Lausanne en mai 1719; √† cette occasion, Barth√©lemy Barnaud* √©crivit √† Turrettini des mots tr√®s durs contre lui (cf. lettre 2935). Turrettini lui-m√™me, du reste, en annon√ßant sa mort √† William Wake* en 1720, dit de Malacrida que c‚Äô√©tait l‚Äôun des th√©ologiens les plus rigides de Suisse (cf. lettre 2988). Il reste une lettre de sa main au Genevois, dans laquelle il le remercie de l‚Äôenvoi d‚Äôune de ses dissertations et lui recommande deux th√©ologiens bernois en visite.

Bibliographie

DHS (notice de K. Marti-Weissenbach) http://www.hls-dhs-dss.ch; Vuilleumier, 3, p.666-669 ; R. Dellsperger, Die Anfänge des Pietismus in Bern: Quellenstudien, Göttingen, 1984, p.33-34; H. Stucker, Die Berner Hohe Schule zwischen Orthodoxie und Aufklärung 1690-1750, Bern, 1984, p.325-326.

A envoyé les lettres