7819 Personnes

Jaquelot Isaac null

(1647-1708)

Biographie

Jaquelot Isaac (1647-1708)(1647-1728) NĂ© en France, Ă  Wassy. Pasteur et controversiste. CollĂšgue de son pĂšre, Ă©galement ministre, Ă  partir de 1668, il demeura Ă  Wassy jusqu’à la RĂ©vocation. Se rĂ©fugia en Allemagne d’abord, Ă  Heidelberg, puis en Hollande, Ă  La Haye en 1686, oĂč il reprit ses fonctions. Eut des ennuis avec Pierre Jurieu* et le synode des Églises wallonnes en 1691, Ă  la suite de la parution pourtant anonyme de son Avis sur le Tableau du socinianisme. Partit alors pour BĂąle, oĂč il fut nommĂ© pasteur adjoint. AppelĂ© Ă  Berlin en 1702 par Friedrich I qui en fit son chapelain. Auteur de nombreux ouvrages thĂ©ologiques polĂ©miques et de sermons, dont la Dissertation sur l’existence de Dieu (La Haye, 1697), la ConformitĂ© de la foi avec la raison (Amsterdam, 1705) et le TraitĂ© de la vĂ©ritĂ© de l’inspiration des livres du Vieux et du Nouveau Testament (Rotterdam, 1715). Il eut une longue polĂ©mique avec Pierre Bayle* contre lequel il publia l’Examen de la thĂ©ologie de Monsieur Bayle (Amsterdam, 1706). Il Ă©tait apparemment trĂšs liĂ© avec Jean-Robert Chouet* au moment oĂč tous deux se trouvaient Ă  Saumur. Proche de Paul L’Escot*, il l’aida Ă  trouver un Ă©tablissement. L’avis des correspondants de Turrettini qui Ă©taient en contact avec Jaquelot ou en avaient lu les ouvrages (comme par exemple IsraĂ«l-Antoine AufrĂšre*, Jean I Barbeyrac*, Jacques Basnage*, Jean-FrĂ©dĂ©ric I Ostervald*) ne sont pas unanimes quant Ă  la valeur de ses publications. Sa correspondance avec Turrettini porte essentiellement sur la rĂ©forme de la liturgie rĂ©formĂ©e (Ă  propos de laquelle les opinions des deux correspondants ne se recoupaient pas entiĂšrement) et sur la question de la rĂ©unification.

Bibliographie

FP, 6, p.36-39; Le Clerc, 3, p.615 ; R. Whelan, « Raison and Belief : the Bayle-Jaquelot Debate », Rivista di storia della filosofia, 125, 1993, p.101-110.; S. Brogi, Teologia senza verità. Bayle contro i « rationaux », Milano, 1998.

A reçu les lettres

Son nom est cité dans les lettres