34 Personnes

Description Correspondant Auteur Personne citée Nom Prénom
Addison Joseph (1672-1712)                   Addison Joseph
Artis Gabriel d' (1660-ap.1730)                   Artis¬† Gabriel
Barrillot Jacques (~1684-1748)             Barrillot Jacques
Baux (?-1714)             Baux
Beausobre Isaac de (1659-1738)                   Beausobre Isaac
Bernard Jacques (1658-1718)                   Bernard Jacques
Canis Hendrik (1557-1610)             Canis Hendrik
Dacier Andr√© (1651-1722)             Dacier Andr√©
Dacier Le F√®vre Anne (1654-1720)             Dacier Le F√®vre Anne
Du Cange Charles Du Fresne (1610-1688)             Du Cange Charles Du Fresne
Fabri Jacques (1676-1735)       Fabri Jacques
Friedrich Wilhelm I (Prusse) (dit le Roi-Sergent) (1688-1740)             Friedrich Wilhelm I (Prusse)
Got Pierre I (1651-1719)             Got Pierre¬†I
Grotius Hugo (1583-1645)             Grotius Hugo
Hesychius d'Alexandrie (~VIe s.)       Hesychius d'Alexandrie
Hotman Fran√ßois (1524-1590)             Hotman Fran√ßois
Houdar de La Motte Antoine (1672-1731)             Houdar de La Motte Antoine
Humbert Pierre (1680/1681-1745)       Humbert Pierre
Joncourt Pierre de (?-1720)             Joncourt Pierre
Keppel d'Albemarle Arnold Joost van (1670-1718)       Keppel d'Albemarle Arnold Joost

Bernard Jacques null

(1658-1718)

Biographie

Bernard Jacques (1658-1718) N√© en France, √† Nyons. Pasteur et professeur. Cousin de Jean Le Clerc* et de Jacques Chenaud*, p√®re de Jean-Pierre*. Commen√ßa ses √©tudes √† Die, puis fit sa philosophie √† Gen√®ve en 1674. Y d√©buta √©galement la th√©ologie (1674-1678). Consacr√© en 1679, pasteur √† Venterol, dans la Dr√īme, puis √† Vinsobres en 1680. Se r√©fugia √† Gen√®ve, puis √† Lausanne en 1683, avant de passer en Hollande en 1685, √† cause, entre autres, de dissensions avec les repr√©sentants de l‚Äôorthodoxie. Obtint une pension √† Gouda en 1686. Dispensa parall√®lement √† La Haye des cours de philosophie et de math√©matiques. Nomm√© lecteur √† l‚ÄôAcad√©mie de Leyde en 1705, il occupa cette charge jusqu‚Äô√† sa nomination en 1712, comme professeur de philosophie et de math√©matiques. Continuateur de 1691 √† 1693 de la Biblioth√®que universelle et historique de Le Clerc, puis de 1699 √† 1710 et de 1716 √† 1718, des Nouvelles de la R√©publique des Lettres de Pierre Bayle*¬†; il collabora √©galement √† d‚Äôautres p√©riodiques de l‚Äô√©poque. Publia plusieurs ouvrages, dont un texte apolog√©tique intitul√© De l‚Äôexcellence de la religion chr√©tienne (Amsterdam, 1714, 2 vol.) et de nombreux sermons. Il pol√©miqua contre Bayle √† l‚Äôinstar des deux autres ¬ę¬†rationaux¬†¬Ľ, Le Clerc et Isaac Jaquelot*. L√©onard Baulacre* et Samuel Turrettini* en appr√©ci√®rent la pr√©dication, Jean I Barbeyrac* devait exprimer des jugements assez nuanc√©s sur la valeur de sa production philosophique et th√©ologique et souligner les efforts de Bernard pour se construire une r√©putation d‚Äôorthodoxe.

Bibliographie

FP2, 2, p.370-374; LR, 2, p.184, n.4227 et 4322.1.; Sgard, Journalistes, (notice d’A. Juillard), 1, p.77-80 ; Le Clerc, 1, p.539-40.

Son nom est cité dans les lettres

Citation incertaine dans les lettres