18 Lettres

Lettre 4873 de Jean-Alphonse Turrettini à Jean-Pierre Crousaz 

GenĂšve 22.05.1736

On soutint sous moi

Dans la IIe dispute sur les lois naturelles [pars secunda, 1736], JA a développé la question du juste et de l'utile, selon les principes de de Crousaz, tout en accueillant certaines idées différentes. Il s'était hùté de soumettre la dispute à son correspondant par la poste mais il est probable que, la mort du jeune directeur de la poste de Suisse [Abraham (?)] Diodati aidant, le paquet se soit perdu; il la lui fera parvenir à la prochaine occasion. De Crousaz aura su la triste...

GenĂšve 22.05.1736


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
BibliothÚque Cantonale Universitaire (Lausanne), IS 2024 XII (f.141-144)


On soutint sous moi


Dans la IIe dispute sur les lois naturelles [pars secunda, 1736], JA a dĂ©veloppĂ© la question du juste et de l'utile, selon les principes de de Crousaz, tout en accueillant certaines idĂ©es diffĂ©rentes. Il s'Ă©tait hĂątĂ© de soumettre la dispute Ă  son correspondant par la poste mais il est probable que, la mort du jeune directeur de la poste de Suisse [Abraham (?)] Diodati aidant, le paquet se soit perdu; il la lui fera parvenir Ă  la prochaine occasion. De Crousaz aura su la triste aventure du cĂ©lĂšbre avocat napolitain Giannone, l'auteur d'une belle histoire de Naples, qui, trahi par un PiĂ©montais [Gastaldi], a Ă©tĂ© enfermĂ© dans le chĂąteau de Miolan, en Savoie. Il y restera probablement jusqu'Ă  la fin de ses jours. La cause de cet emprisonnement est la libertĂ© avec laquelle il a parlĂ© dans son ouvrage des droits des princes par rapport aux usurpations de la Cour romaine. JA l'a bien connu et l'estime beaucoup; il lui semble un fort honnĂȘte homme, franc et modeste. Il a essayĂ© de le recommander via la Cour de Vienne mais sans succĂšs pour l'instant. Ils avaient cherchĂ© notamment Ă  utiliser les relations du prince [Friedrich II de Hesse-Kassel] avec le prince EugĂšne, trĂšs liĂ© Ă  Wilhelm [VIII de Hesse-Kassel] mais la mort de ce prince a tout fait Ă©chouer. On cherche d'autres voies. Il a Ă©tĂ© charmĂ©, aussi bien que [Jacob] Vernet, de l'Ă©crit [Dissertation sur les causes de la liquiditĂ©] que de Crousaz a envoyĂ© Ă  ce dernier. Son style est toujours aussi beau et parcouru d'un noble feu. Il admire beaucoup la maniĂšre dont le destinataire passe son temps et qu'il a dĂ©crite Ă  [Ami] Lullin. La situation politique Ă  GenĂšve se dĂ©grade; violences et injustice se suivent.

Adresse

Lausanne


Lieux

Émission

GenĂšve

RĂ©ception

Lausanne

Conservation

Lausanne


Cités dans la lettre