181 Lettres

Lettre 4806 de Jean I Barbeyrac Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Groningue 10.10.1735

Depuis vôtre derniére Lettre

Barbeyrac a reçu le Sermon [1735] et la dissertation sur la liberté de JA et les a lus avec le même plaisir avec lequel il goûte tout ce que JA publie. La matière de la liberté est si bien éclaircie dans la dissertation qu'on pourrait accorder tout le monde sur une matière si délicate en partant de ces principes. Il attend avec impatience la dissertation que JA promet sur les fondements des lois naturelles [De legibus naturalibus, pars prima, 1735] et il est content que JA a...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f288r_ug60829_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f288v_ug60830_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f289r_ug60831_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f289v_ug60832_turrettini_file.jpg

Groningue 10.10.1735


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 484 (f.288-289)


Depuis vôtre derniére Lettre


Barbeyrac a reçu le Sermon [1735] et la dissertation sur la liberté de JA et les a lus avec le même plaisir avec lequel il goûte tout ce que JA publie. La matière de la liberté est si bien éclaircie dans la dissertation qu'on pourrait accorder tout le monde sur une matière si délicate en partant de ces principes. Il attend avec impatience la dissertation que JA promet sur les fondements des lois naturelles [De legibus naturalibus, pars prima, 1735] et il est content que JA ait sur ce sujet les mêmes idées que lui. Les affaires genevoises continuent malheureusement d'aller mal et il espère que la médiation zurichoise et bernoise a donné les fruits espérés par JA. Après ce qui s'est passé, il n'est guère possible qu'on ramène si tôt les esprits d'une multitude qui a agi avec tant de violence. Barbeyrac donne par la suite plusieurs nouvelles littéraires: le pasteur de Bâle, Roques, a publié la suite des Discours sur la Bible de [Jacques] Saurin ; de Beausobre le fils [Charles-Louis] travaille sur le Nouveau Testament [Discours historiques continués] et le père [Isaac] révise ce qu'il fait, ce qui est sûrement nécessaire; le père a composé un "Discours préliminaire" qui sera bientôt sous presse; on vient de publier l'Apologie pour Hérodote d'Henri Estienne, éditée par Le Duchat, mort avant la fin de l'impression. Il semblerait qu'un autre savant de Berlin, [Veyssière] de La Croze, soit dans un état déséspéré. Une nouvelle édition du Roman de la Rose [de Guillaume de Lorris] est débitée comme étant imprimée à Amsterdam, alors qu'il s'agit de Paris. [Pierre I] Coste, qui s'est marié à l'âge de 68 ans, vient de donner une nouvelle édition de l'Essai de Locke [Amsterdam, 1735] où il critique davantage son auteur; il est depuis peu à Paris avec sa femme [Marie]. L'évêque Hoadly vient de publier un livre très controversé sur la nature du sacrement de la sainte cène [A plain Account of the Nature] où il s'éloigne des sentiments communs. Barbeyrac a eu l'occasion de feuilleter le livre, apporté ici par un ministre anglais gouverneur d'un jeune seigneur. Bentley se dispose à publier le Manilius qu'il promet depuis vingt ans [Astronomicon] ; il est aussi l'auteur d'une préface à la nouvelle édition du De legibus naturæ de Cumberland. Barbeyrac ne sait pas si les sermons d'un laïque [Gordon, Sermon sur Job, 1734 (?)] qu'on annonce dans la Gazette est un ouvrage sérieux ou badin. Il a paru finalement le premier tome de Notitia Hungariæ novæ dont l'énorme retard est dû aux souscripteurs. On a reçu d'Angleterre le IIe volume du Xénophon de Hutchinson [Oxoniæ, 1735] ; on a la nouvelle édition du Thesaurus d'Estienne [Londini, 1734-1735] que les éditeurs auraient pu améliorer davantage. La vente de la bibliothèque de [Jean] Le Clerc n'a pas produit autant qu'on en espérait, vû le grand nombre de commissions venues de toute l'Europe; les héritiers ne devraient pas en retirer plus de 7'000 florins. Barbeyrac a de la peine à croire que tous les livres qu'on a marqués dans le catalogue aient appartenu à Le Clerc; il n'a pas le souvenir par exemple de l'histoire byzantine [Corpus byzantinæ historiæ] ; de même le catalogue à part des livres anglais contient tellement de fatras qu'il serait vraiment étrange de penser que Le Clerc les a possédés. Le bon homme est toujours dans le même état; par quelques réminiscences confuses de ses anciennes occupations, il s'est mis à gribouiller du papier qu'il donne le soir à sa servante apparemment pour qu'elle l'amène à l'imprimeur. Leur ami commun [Charles] de La Motte a toujours la vue en mauvais état; en profitant du passage à Amsterdam du célèbre Taylor et en cédant aux pressions des amis, il se fit opérer mai"s l'intervention réussit mal et Barbeyrac pense qu'il sera obligé de quitter entièrement la correction des épreuves; pour l'instant il a pris un jeune associé mais on ne sait pas ce que cela donnera. Des Maizeaux est dangereusement malade; lui aussi, comme Coste, s'est marié sur le tard. Le synode d'Amsterdam s'est passé paisiblement, malgré la rancune qui subsiste entre les sauriniens, qui ont maintenant le dessus, et les anti-sauriniens. Mais il est à craindre que les esprits ne s'échauffent à nouveau à cause d'une grosse imprudence faite par de La Chapelle. Il y a quelques années il avait publié la traduction du premier tome du Tatler [Le Babillard] ; il a continué en traduisant le IIe auquel il a joint, comme s'il s'agissait toujours d'une traduction, l'histoire de ses démêlés, présentés sous des formes et des noms fictifs [Le philosophe nouvelliste]. La supercherie a été vite découverte et a suscité beaucoup d'hostilité à de La Chapelle, même dans les rangs de ses amis. Il a dû se précipiter à Amsterdam et engager le libraire [François Changuion] à suspendre la vente; les pages ont été remplacées par une traduction réelle, ce qui a causé, naturellement, pas mal de frais. Mais le mal n'a pas pu être entièrement réparé puisqu'un certain nombre d'exemplaires ont été vendus et sont cotés maintenant à un prix très élevé. Tout le monde essaie d'avoir un exemplaire ou de copier la partie incriminée; Barbeyrac lui-même a pu s'en procurer une copie et il est évident qu'on reconnaît tout de suite les personnages. [Jacques] Saurin est représenté sous l'image d'un perroquet auquel le curé, à savoir de La Chapelle, a donné sur les pattes un coup de crayon. Beaucoup de monde en a été fort irrité, il n'attaque pas seulement les particuliers ou les dames de la société de La Haye mais aussi les personalités de l'État. [Johan Hendrik Wassenaer] van Opdam par exemple a réussi à convaincre les paroissiens de déserter les sermons de La Chapelle; c'est de notoriété publique que, quand celui-ci prêche, il n'y a personne pour l'entendre. Quant à l'autre seigneur, Singendonk, il est peint comme étant entièrement à la merci de [Florence] Martin, la seule à figurer avec son véritable nom, qui dirigerait dans les coulisses les affaires publiques grâce à la séduction qu'elle exerce sur ce membre du Parlement. Peut-on imaginer que des personnes puissantes, si cruellement traitées, demeureront insensibles? Selon certains, de La Chapelle pourra s'estimer heureux s'il s'en sort avec la déposition. Il y a eu dans la Bibliothèque française divers articles pour et contre Maty à l'occasion d'un livre de Boullier qui refute le système du premier [sur la trinité]. Les éditeurs de la Bibliothèque raisonnée [Wettstein et Smith] répugnent à voir entrer cette dispute dans leur journal et il n'ont probablement pas tort; c'est pourquoi ils ont obstinément refusé à Boullier d'y publier sur ce sujet. JA devrait être grand-père à l'heure actuelle.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Groningue

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

Ouvrages

(Saurin, Discours historique) (Saurin, Dissertation sur le mensonge) (« Lettres sérieuses » contre Saurin) A Plain account of the nature and end of the sacrament of the Lord's-Supper Apologie pour Hérodote, Nouvelle édition [...] augmentée [...] de remarques par Mr Le Duchat Astronomicon Bibliothèque raisonnée des ouvrages des savans de l'Europe Corpus Byzantinæ Historiæ, gr. et lat. De Cyri expeditione libri septem De legibus naturalibus. Pars prima, quâ leges naturales demonstrantur. Disputationi […] præerit Joh. Alph. Turrettinus […] respondebit Paulus Gallatin Genevensis De legibus naturæ disquisitio philosophica, De libertate humana, juxta lumen naturale. Disputationi […] præerit Joh. Alph. Turrettinus […] respondebit Johan. Jalabertus, Genevensis Discours historiques, critiques, théologiques et moraux, sur les événemens les plus mémorables du Vieux et du Nouveau Testament continués par Pierre Roques, Charles Louis de Beausobre et Gabriel du Mont Discours historiques, critiques, théologiques et moraux sur les événements les plus mémorables du Vieux et du Nouveau Testament Doctrine de la Trinité éclaircie Essai philosophique concernant l'entendement humain [...] traduit de l'anglois par M. Coste Exposition de la doctrine orthodoxe sur le mystère de la Trinité Le Babillard, ou le Nouvelliste philosophe traduit par A. D. L. C. Le Babillard ou le Philosophe nouvelliste traduit de l'anglois de Mr Steele, par A. D. L. C. Notitia Hungariæ novæ historico-geographica Sermon sur la loy de la liberté, prononcé à Genève, le 25 juillet 1734 en présence des seigneurs représentans des louables Cantons de Zurich et de Berne The Tatler. By Isaac Bickerstaff [en réalité Steele, Richard, Addison, Joseph and others] Thesaurus linguæ graecæ. Editio nova et Meung, Jean de (?-v.1304), Le Roman de la Rose « Discours préliminaire où l'on montre l'authenticité des Evangiles et la certitude du témoignage des Evangélistes » dans Jacques Saurin, Discours historiques « Exposition de la doctrine orthodoxe sur le mystere de la Trinité. Avec un examen du système de Mr Maty » « Lettre à l'auteur anonyme de l'exposition de la Doctrine orthodoxe sur le Mistere de la Trinité » « Reflexions d'un theologien sur le systeme de Mr Maty » « Remarques sur l'article V du précédent volume de cette Bibliothèque » « Reponse d'un des auteurs de cette Bibliothèque à l'auteur anonyme des Remarques insérées dans le dernier volume de ce Journal » « Seconde lettre anonyme de l'exposition de la doctrine orthodoxe. Suite de la lettre contenuë dans le volume précédent de cette Bibliothèque » « Troisième lettre à l'auteur anonyme de l'exposition de la doctrine sur la Trinité » ➤ Lister (32)

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f288r_ug60829_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f288v_ug60830_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f289r_ug60831_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f289v_ug60832_turrettini_file.jpg