12 Lettres

Lettre 4793 de Jean Jahier à Jean-Alphonse Turrettini

Pramol 28.08.1735

La reception d'une

On a reçu une lettre allemande insinuant probablement que les Cantons suisses ne veulent rien fournir des 832 livres en question, et des bruits courent laissant entendre qu'on s'est imaginé des promesses d'aide, qui ont pourtant été faites; bref, on en est presque à les accuser de vouloir volontairement nourrir les Églises vaudoises d'espérances chimériques. Jahier demande dès lors à JA d'écrire un mot de sa main pour rassurer les Églises et empêcher qu'on ne tombe dans des extrêmes fâcheux. On...

page 1

2209_4793-1-2_ug73276_turrettini_file.jpg

page 2


2210_4793-3-4_ug73277_turrettini_file.jpg

Lettre 4793 de Jean Jahier à Jean-Alphonse Turrettini

Pramol 28.08.1735


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.J.2


La reception d'une


On a reçu une lettre allemande insinuant probablement que les Cantons suisses ne veulent rien fournir des 832 livres en question, et des bruits courent laissant entendre qu'on s'est imaginé des promesses d'aide, qui ont pourtant été faites; bref, on en est presque à les accuser de vouloir volontairement nourrir les Églises vaudoises d'espérances chimériques. Jahier demande dès lors à JA d'écrire un mot de sa main pour rassurer les Églises et empêcher qu'on ne tombe dans des extrêmes fâcheux. On a été obligé de prélever cette somme sur les pensions du dehors. [Cyprien] Appia et lui essayent de calmer les esprits mais cela est difficile. Ils n'ont du reste aucune nouvelle de Zurich et notamment de Hirzel [III] à qui ils ont écrit plusieurs fois et qui auparavant était très exact. Ils sont importunés à cause de ces fêtes auxquelles ils sont assujettis, et si peu qu'ils fassent ce jour-là, ils sont frappés de grosses amendes, ce qui achève de mettre la population de mauvaise humeur, comme si les pasteurs étaient responsables de ce qui se passe. Ces amendes ruinent bien des familles qui sont exposées aux caprices des juges ordinaires locaux. Jahier demande à JA de continuer à protéger son fils [Louis-David] qui heureusement s'entend bien avec celui d'Appia [Jean-Cyprien]. Dans un PS, il dit qu'il vient de recevoir une lettre de LL.EE. de Zurich qui déclare qu'elles ont accordé six mois de pension à l'aîné des fils de Cyprien Appia [Daniel-Isaac], qui s'en va en Angleterre. S'il s'agit de faire des démarches auprès de quelqu'un pour que cessent ces menaces perpétuelles au sujet des 832 livres, ils les feront volontiers.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Pramol

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

2209_4793-1-2_ug73276_turrettini_file.jpg

page 2


2210_4793-3-4_ug73277_turrettini_file.jpg