29 Lettres

Lettre 4759 de Cyprien Appia à Jean-Alphonse Turrettini

Saint-Jean 01.06.1735

J'ai bien reçu les papiers

Appia accuse réception des papiers que JA a pris la peine de lui envoyer et il lui adresse, ouverte, la lettre qu'il expédie à [Auguste] de Trey sur le sujet. Si la personne menaçante [Ajassot (?)] n'avait pas écrit ce qu'elle a écrit, il n'aurait pas prêté autant d'attention à la lettre de Jaquemet, qui est apparemment conforme à la déclaration de l'individu en question. Cette dernière ne servirait pas à grand-chose si on voulait faire des ennuis à Appia puisqu'elle n'est pas rédigée selon la f...

page 1

0170_4759-1_ug73219_turrettini_file.jpg

page 2


0171_4759-2-3_ug73220_turrettini_file.jpg

Saint-Jean 01.06.1735


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.A.7


J'ai bien reçu les papiers


Appia accuse réception des papiers que JA a pris la peine de lui envoyer et il lui adresse, ouverte, la lettre qu'il expédie à [Auguste] de Trey sur le sujet. Si la personne menaçante [Ajassot (?)] n'avait pas écrit ce qu'elle a écrit, il n'aurait pas prêté autant d'attention à la lettre de Jaquemet, qui est apparemment conforme à la déclaration de l'individu en question. Cette dernière ne servirait pas à grand-chose si on voulait faire des ennuis à Appia puisqu'elle n'est pas rédigée selon la forme en usage et exigée dans les Vallées. L'original de la lettre d'Appia à Nicati ne lui a pas été renvoyé. Appia remercie JA de la peine qu'il s'est donnée auprès des autorités zurichoises au sujet de l'affaire des frais engagés pour les prisonniers; grâce à JA et à [Hans Kaspar II] Escher les décisions devraient être exécutées rapidement. Il en a tout de suite informé [Jean] Jahier afin que celui-ci le fasse savoir dans les vallées de Pérouse et de Saint-Martin. Cela cimentera d'autant plus leur union. Il est très contrarié que la lettre expédiée à LL.EE. au sujet de [Jacob] Perron ait déplu à JA. Ils ignoraient au moment de sa rédaction que Perron fût un protégé du Genevois. Il verra ce qu'Appia répond à de Trey sur ce sujet. Les gens des Vallées lui feront tous les plaisirs possibles mais il ne faut pas qu'il continue à les traverser dans ce qui concerne les places attribuées à leurs étudiants. S'il est possible de suivre les idées de de Trey et de JA en ce qui concerne son fils [Perron I], il le fera avec plaisir mais le mal est que la famille n'est pas en bonne odeur dans les Vallées. Appia, tant qu'il sera en charge, veillera à ce qu'on garde le silence à son sujet et qu'on ne lui nuise pas. Il s'efforcera même d'obtenir de ses collègues qu'on l'aide dans l'occasion. Le fils aîné [Daniel-Joseph] de son frère [Paul I] est actuellement à Bâle et le second [Paul II le jeune] lui a succédé à Lausanne. Il le remercie de la bonté qu'il aura à le recommander. Quant à son propre fils qui est à Genève [Jean-Cyprien], il est passé à l'auditoire de théologie, puisqu'il a réussi sa philosophie, grâce entre autres aux recommandations de JA, qu'il considère désormais comme son protecteur. Appia joint une lettre pour Berne en faveur du jeune [Abraham (?)] Bastie; il appréhende une réponse négative et ce d'autant plus que le jeune homme a déjà été renvoyé d'Utrecht, n'ayant pas su profiter de l'avantage dont il jouissait là-bas; ce serait très aimable à JA d'appuyer la démarche. Appia cherche aussi des fonds pour être dédommagé, au moins en partie, des frais qu'il a dû personnellement supporter pendant son emprisonnement; il espère que JA et de Trey pourront l'aider dans cette démarche.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Saint-Jean

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

0170_4759-1_ug73219_turrettini_file.jpg

page 2


0171_4759-2-3_ug73220_turrettini_file.jpg