18 Lettres

Lettre 4753 de Jean-Alphonse Turrettini à Jean-Pierre Crousaz 

GenĂšve 10.05.1735

J'ai reçû. avec toute la reconnoissance

JA remercie de Crousaz de lui avoir envoyé son abrégé de logique [SystÚme de logique abrégé] qui vient de paraßtre; il a énormément apprécié cet ouvrage clair, riche et délicat. Incapable de contenir son impatience, il a ouvert l'ouvrage à vingt endroits différents et par tout il a retrouvé le feu de la jeunesse. L'épßtre développe des réflexions qui font grand honneur au jeune prince [Friedrich II de Hesse-Kassel] à qui elle est adressée; celui-ci n'aura qu'à s'en souvenir à l'avenir. Il...

GenĂšve 10.05.1735


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
BibliothÚque Cantonale Universitaire (Lausanne), IS 2024 XII (f.109-110)


J'ai reçû. avec toute la reconnoissance


JA remercie de Crousaz de lui avoir envoyĂ© son abrĂ©gĂ© de logique [SystĂšme de logique abrĂ©gĂ©] qui vient de paraĂźtre; il a Ă©normĂ©ment apprĂ©ciĂ© cet ouvrage clair, riche et dĂ©licat. Incapable de contenir son impatience, il a ouvert l'ouvrage Ă  vingt endroits diffĂ©rents et par tout il a retrouvĂ© le feu de la jeunesse. L'Ă©pĂźtre dĂ©veloppe des rĂ©flexions qui font grand honneur au jeune prince [Friedrich II de Hesse-Kassel] Ă  qui elle est adressĂ©e; celui-ci n'aura qu'Ă  s'en souvenir Ă  l'avenir. Il n'y a pas que de la logique dans l'ouvrage mais aussi beaucoup de mĂ©taphysique et de morale; de Crousaz rend ses lecteurs bon philosophes et gens de bien, sans qu'ils s'en aperçoivent. Il Ă©tait en train de lire l'ouvrage quand il a reçu la visite de [Jacob] Vernet Ă  qui il n'a pas pu refuser l'obligeance de lui prĂȘter le livre pour quelques jours. Les troubles politiques semblent avoir cessĂ© mais la tranquillitĂ© n'est qu'apparente. Il y a aussi une certaine tension avec la Savoie, qui pourrait essayer de profiter de la situation politique genevoise.

Adresse

[Lausanne]


Lieux

Émission

GenĂšve

RĂ©ception

Lausanne

Conservation

Lausanne


Cités dans la lettre