226 Lettres

Lettre 4556 de Auguste Trey  à Jean-Alphonse Turrettini

Berne 19.11.1733

Je beni Dieu de

Daniel Audin, Mathieu Rivaire et sa fille avaient été retenus par la Chambre mais malheureusement la décision a été révoquée au Sénat; on leur a donc donné un bon viatique pour qu'ils aillent ailleurs. De Trey avait été en effet surpris de rencontrer Audin près de Moudon et de lui entendre dire qu'il s'en allait à Genève parce qu'on l'avait renvoyé de Berne et il ne voulut pas le croire. Mais en arrivant dans la ville, il apprit ce qui s'était passé. Weber en a écrit à [Michel] Léger. Le moment...

page 1

01755_4556-1-2_ug72934_turrettini_file.jpg

page 2


01756_4556-3-4_ug72935_turrettini_file.jpg

Berne 19.11.1733


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.T.11


Je beni Dieu de


Daniel Audin, Mathieu Rivaire et sa fille avaient été retenus par la Chambre mais malheureusement la décision a été révoquée au Sénat; on leur a donc donné un bon viatique pour qu'ils aillent ailleurs. De Trey avait été en effet surpris de rencontrer Audin près de Moudon et de lui entendre dire qu'il s'en allait à Genève parce qu'on l'avait renvoyé de Berne et il ne voulut pas le croire. Mais en arrivant dans la ville, il apprit ce qui s'était passé. Weber en a écrit à [Michel] Léger. Le moment n'était pas favorable, LL.EE. de Zurich venaient d'écrire qu'elles ne s'engageraient plus, ce qui a poussé celles de Berne à renvoyer les Vaudois en Hollande. On donnera une pension aux vieillards et un petit subside aux vaillants afin qu'ils puissent s'établir quelque part. Cyprien Appia lui a écrit une longue lettre, qu'il montrera aux seigneurs, dans laquelle il dit qu'il n'a point sollicité les gens à partir. Il décrit ces gens comme des misérables qui embrasseraient n'importe quelle religion, même la mahométane, par intérêt. Il se récrie contre la plupart de ceux qui sont retournés; ils profèrent des menaces et ils accusent des honnêtes gens d'avoir fait sortir ceux qui ont changé de religion, tel un dénommé Gos. Appia demande à de Trey une déclaration contraire mais celui-ci ne sait pas où il est. Il lui a fait une déclaration attestant que le dit Gos s'était adressé à lui pour avoir un viatique. Appia dit aussi que ces gens ont rapporté des choses que de Trey aurait dites alors qu'il n'en est rien; il y a de quoi être indigné, et encore plus si l'on tient compte de la peine qu'il s'est donné depuis quatre ans. Il est convaincu que le pauvre Jacob Perron s'est attiré leur disgrâce pour avoir dit bien des vérités. De Trey et Weber continuent de faire ce qu'ils peuvent pour lui. Les choses se sont bien passées à la Diète où tout le monde a été unanime pour garder la neutralité. De Bonnac a assuré que le roi [Louis XV] son maître n'en voulait qu'à l'empereur [Karl VI] et que le Corps helvétique ne devait pas se préoccuper de la proximité de ses troupes. Si on est uni, on n'a rien à craindre. Les Vaudois qui sont arrivés en Hollande seront répartis dans quatorze villes.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Berne

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

01755_4556-1-2_ug72934_turrettini_file.jpg

page 2


01756_4556-3-4_ug72935_turrettini_file.jpg