12 Lettres

Lettre 4490 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[Neuchâtel] 29.04.1733

La lettre que je reçus

Ostervald remercie JA du bon témoignage qu'il a donné dans sa dernière lettre à [Jean-Rodolphe] Tribolet; il espère que celui-ci saura répondre à ces bontés et à ces attentes. Le jeune homme est redevable à JA de tous les progrès qu'il a faits. À Neuchâtel aussi on a écrit, de même qu'à Genève et à Mulhouse; cette lettre a un peu surpris Ostervald, puisque la raison de la missive est de savoir s'il est vrai que les théologiens dont on se plaint publient que [Neuchâtel et Genève] ont approuvé leu...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00491_f195r_ug65040_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f195v_ug65041_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f196r_ug65042_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f196v_ug65043_turrettini_file.jpg

[Neuchâtel] 29.04.1733


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 491 (f.195-196)


La lettre que je reçus


Ostervald remercie JA du bon témoignage qu'il a donné dans sa dernière lettre à [Jean-Rodolphe] Tribolet; il espère que celui-ci saura répondre à ces bontés et à ces attentes. Le jeune homme est redevable à JA de tous les progrès qu'il a faits. À Neuchâtel aussi on a écrit, de même qu'à Genève et à Mulhouse; cette lettre a un peu surpris Ostervald, puisque la raison de la missive est de savoir s'il est vrai que les théologiens dont on se plaint publient que [Neuchâtel et Genève] ont approuvé leur conduite et ont condamné celui qui a été réprouvé [Johann Jakob Wettstein]. La lettre, qui est de 10/12 pages folio, donne beaucoup de détails sur les divers articles de l'accusation avec réponses et justifications. Il y a aussi des traits très vifs contre certaines personnes [Johann Ludwig Frey, Johann Heinrich Gernler, Jakob Christoph Iselin et Hieronymus Burckhard l'antistès] et on parle de la retraite de leur ami commun [Samuel Werenfels]. Ostervald pense qu'il n'y a pas beaucoup de différence entre la lettre reçue par JA et celle reçue par lui-même. À Neuchâtel, on n'a pas encore répondu car on attend l'assemblée de la semaine prochaine; vraisemblablement cette réponse sera très simple. On dira qu'on n'a jamais dit ni écrit quoi que ce soit sur cette affaire ni délibéré dans l'assemblée elle-même et qu'on n'a jamais été consulté à ce propos. On est du reste obligé de ne pas se prononcer puisque les théologiens des Cantons évangéliques se sont refusés de le faire. Ostervald a de la peine à croire que les théologiens aient publié une chose qui n'a pas de fondement. Il pense que la chose la meilleure à faire est de ne pas s'exposer dans une affaire où le Corps ecclésiastique, le Magistrat et même les autres Églises sont impliquées. [Johann Rudolf] Battier, fils du défunt pasteur ami d'Ostervald [Friedrich], est devenu le nouveau professeur de langues orientales de Bâle. C'est un homme habile qui avait pour concurrents [Johann Balthasar II] Burckhardt et [Johann] Grynaeus, tous deux hommes de mérite. Le dernier passe pour être un prodige et sa thèse montre qu'il est très habile dans les langues orientales.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Neuchâtel

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00491_f195r_ug65040_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f195v_ug65041_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f196r_ug65042_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f196v_ug65043_turrettini_file.jpg