3 Lettres

Lettre 4487 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Paris 21.04.1733

Vous avez raison.

JA a eu parfaitement raison de gronder son fils; la paresse est malheureusement l'un de ses défauts.Vernet n'a pas manqué de le prévenir des plaintes de son père et c'est pour l'inciter à faire son devoir que lui-même a préféré garder le silence envers JA et laisser passer trois semaines avant de lui écrire. Cela reconnu, il faut dire que le jeune homme a toutes les bonnes qualités qu'on a louées à JA: il est sensé, doux et n'a pas de mauvais airs. Il est même à l'aise avec ceux qui lui sont fam...

+ 3 pages

page 1

02212_4487-1_ug72815_turrettini_file.jpg

page 2


02213_4487-2-3_ug72816_turrettini_file.jpg

page 3

02214_4487-4_ug72817_turrettini_file.jpg

page 4


02231_4487-6_ug72818_turrettini_file.jpg

page 5

02232_4487-5_ug72819_turrettini_file.jpg

Lettre 4487 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Paris 21.04.1733


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.V.1-II


Vous avez raison.


JA a eu parfaitement raison de gronder son fils; la paresse est malheureusement l'un de ses défauts.Vernet n'a pas manqué de le prévenir des plaintes de son père et c'est pour l'inciter à faire son devoir que lui-même a préféré garder le silence envers JA et laisser passer trois semaines avant de lui écrire. Cela reconnu, il faut dire que le jeune homme a toutes les bonnes qualités qu'on a louées à JA: il est sensé, doux et n'a pas de mauvais airs. Il est même à l'aise avec ceux qui lui sont familiers; le problème, c'est qu'il se familiarise difficilement et que sa timidité lui porte préjudice. Pourtant la France est le pays le plus propre à le débarrasser de ces inconvénients puisque l'enjouement et la liberté des manières animent même les esprits les moins vifs. Il assiste à beaucoup de spectacles, ce qui lui fournit de la matière pour les conversations. Il a pris un maître à danser, qui était ce dont il avait le plus besoin. Il a donc tiré quelques avantages de ce séjour, tant pour le comportement que pour le langage. C'est pourquoi il serait peut-être judicieux de prolonger son séjour à Paris, qui devrait prendre terme à la fin du mois prochain, jusqu'à la fin du mois de septembre. Vernet n'a aucun intérêt à faire cette proposition; il connaît déjà très bien tout ce qu'offre Paris aux étrangers et beaucoup de choses l'attirent à Genève. Mais il fait cette proposition pour le bien du jeune homme et ce serait dommage de lui refuser ce qui pourrait l'aider le plus. Cela ne suffit pas de visiter Paris, il faut y vivre. Ce qui manque le plus à Marc, c'est l'usage du monde, même s'il a fait des progrès à ce propos. Si le séjour est prolongé, ils pourront aller passer quelques semaines sur les terres de Madame Harenc et la fréquentation d'une famille aimable lui fera le plus grand bien. On mettrait alors bas l'équipage sauf à le reprendre en temps et lieu. Le fils de JA promène des dames et Vernet le laisse faire cela seul puisqu'il faut qu'il apprenne à marcher sans bâtons; quand ils sont ensemble, il se repose sur lui. Vernet a beau lui lancer la balle, il ne suit qu'à moitié. Quand il est par contre seul, il doit forcément gérer la conversation et il ne s'en tire pas mal. Le jeune homme a proposé à JA de lui laisser faire le tour de la France, à savoir Montpellier et Marseille après Lyon. Vernet a un frère en Provence [André II (?)] qui serait prêt à les accueillir. Vernet serait très sensible à cette opportunité. Montfaucon a proposé à l'expéditeur une souscription pour l'ouvrage Les monuments de la monarchie française, dont 4 volumes sont déjà imprimés. Saugrain a rendu au fils de JA la souscription de celui-ci pour le Chrysostome [Opera, 1715-1738] ; ils ont retiré les volumes 9 et 10. Il y en aura treize. L'Origène [Opera, 1733-1759] est presque terminé; on travaille aux historiens de France dont le recueil [par Bouquet] sera poussé plus loin que celui de Du Chesne. La Relation du quiétisme est un livre curieux fait par l'un des amis de Bossuet [Phélippeaux] ; il ne peint pas très favorablement Fénelon. On y a répondu par des lettres [de La Bléterie] qui justifient Madame Guyon du moins pour ce qui concerne les mœurs. On croit que le marquis [Gaston-Jean-Baptiste] de Levis est à la Bastille pour avoir eu une part indiscrète à la Lettre de Louis XIV à Louis XV [de Steuil] ; d'autres attribuent sa détention à des causes différentes. Le Parlement a reçu la plainte d'une femme de la paroisse de Saint-Médard à laquelle le prêtre a refusé la communion pascale parce qu'elle ne reçoit pas la Constitution [Unigenitus]. Ces gens-là voudraient qu'on regarde la bulle comme une règle de foi. Le Parlement n'aura pas les mains liées puisque les déclarations du roi ne vont pas si loin. Le dernier Arrêt contre les Réflexions pour les évêques de France mérite d'être conservé. Les remarques de"l'avocat général sont très belles. Il y a eu des conciliabules nocturnes chez le nonce et on montre que le haut clergé n'a eu que trop connaissance de cet écrit indigne. L'évêque de Montpellier [Charles-Joachim Colbert] vient d'écrire une lettre sur les convulsionnaires [Instruction, 1733]. Il en tire parti pour sa cause et somme les adversaires d'approfondir la vérité de ces faits par les voies de la justice. Vernet ne sait pas si la Chambre qu'on avait constituée pour cela existe encore. Il joint ici une lettre de Guillemardet pour Ducros; il adresse ses salutations à JA et lui envoie un livre sur l'interprétation mystique de l'Écriture. Il souhaite toujours avoir le Théatre des Cévennes de Misson. [Marc-Conrad (?)] Trembley ne dit rie n à Vernet sur le refus fait à la Compagnie mais [François] de Rochemont lui a tout expliqué. Il aurait été content que [Horace-Bénedict] Mallet trouve cette porte ouverte et ce d'autant plus qu'il ne convient guère à Vernet de se présenter avec lui. L'expéditeur demande à JA s'il n'a pas besoin de la suite des Médailles de Louis XV [de Godonnesche]. Dans un PS, Vernet ajoute qu'il a absolument besoin d'un exemplaire de ses Pièces fugitives sur l'Eucharistie; JA pourrait le joindre aux thèses pour l'ambassadeur de Suède [Gedda]. [Jean III (?)] Sarasin aura fait part à JA des nouvelles envoyées par Vernet. Ils ont vu le marquis [Baschi] d'Aubais qui est ici pour la succession d'une sœur.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Paris

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

Ouvrages

Arrêt de la Cour du Parlement [de Paris] qui condamne un libelle intitulé Réflexions pour les évêques de France à être lacéré et brulé par l'éxécuteur de la Haute-Justice Disputatio apologetica pro veritate religionis christianæ, adversus incredulorum difficultates, pars sexta et ultima, quam [...] præside Joh. Alph. Turrettino [...] publice defendet Joel Henrich de Waldkirch Genevensis Disputatio apologetica pro veritate religionis christianæ, adversus incredulorum difficultates. Pars quarta, quam [...] sub præsidio Joh. Alph. Turrettini [...] tueri conabitur Joh. Petrus Du Cros Disputatio apologetica pro veritate religionis christianæ, adversus incredulorum difficultates. Pars quinta, quam […] sub præsidio Joh. Alph. Turrettini […] publice defendet Joh. Alphonsus Fatio Genevensis Disputatio apologetica pro veritate religionis christianæ, adversus incredulorum difficultates. Pars tertia, quam [...] præside Joh. Alph. Turrettino [...] publice defendet Philippus Archimbaud Genevensis Historiæ Francorum scriptores cœtanei [...] opera ac studio, Tomus III[-V] Historiæ Normannorum scriptores antiqui, Instruction pastorale Le Théâtre sacré des Cévennes ou récit de diverses merveilles nouvellement opérées dans cette partie de Languedoc. Première partie, Les Monumens de la Monarchie Françoise Lettre de Louis XIV à Louis XV Lettres de M*** à un ami, au sujet de la Relation du quiétisme Médailles sur le règne de Louis XV Opera omnia quæ exstant Opera omnia quæ vel Græce vel Latine tantum exstant et ejus nomine circumferuntur [...] recensita, latine versa, atque annotationibus illustrata, cum [...] vita auctoris et multis dissertationibus opera et studio C. Delarue Pièces fugitives sur l'Eucharistie Recueil des historiens des Gaules et de la France, par les bénédictins de la Congrégation de Saint Maur Relation de l'origine du progrès et de la condamnation du quiétisme répandu en France Réflexions pour les évêques Unigenitus Dei Filius ➤ Lister (20)

+ 3 pages

page 1

02212_4487-1_ug72815_turrettini_file.jpg

page 2


02213_4487-2-3_ug72816_turrettini_file.jpg

page 3

02214_4487-4_ug72817_turrettini_file.jpg

page 4


02231_4487-6_ug72818_turrettini_file.jpg

page 5

02232_4487-5_ug72819_turrettini_file.jpg