28 Lettres

Lettre 4480 de Hans Kaspar II Escher à Jean-Alphonse Turrettini

Zurich 08.04.1733

Apres mon retour

Escher a beaucoup apprécié les Vindiciæ providentiæ divinæ de JA [1732] qui lui ont été remises par [Johann Baptista] Ott; il estime que ce dogme est le plus essentiel de la religion et le plus utile à un homme qui veut vivre avec réflexion. Si Bayle avait été assez métaphysicien pour pouvoir bien considérer ce que JA dit dans ses cinq premières thèses il n'aurait pas si pitoyablement aboyé à la lune, comme dit le proverbe allemand. Avec ses raisonnements dénués d'intelligence, il n'aurai...

+ 2 pages

page 1

1522_4480-1_ug72801_turrettini_file.jpg

page 2


1523_4480-2-3_ug72802_turrettini_file.jpg

page 3

1524_4480-4-5_ug72803_turrettini_file.jpg

page 4


1525_4480-6_ug72804_turrettini_file.jpg

Zurich 08.04.1733


Lettre autographe, signée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.E.5

Budé, Lettres, I, p.379-383.


Apres mon retour


Escher a beaucoup apprécié les Vindiciæ providentiæ divinæ de JA [1732] qui lui ont été remises par [Johann Baptista] Ott; il estime que ce dogme est le plus essentiel de la religion et le plus utile à un homme qui veut vivre avec réflexion. Si Bayle avait été assez métaphysicien pour pouvoir bien considérer ce que JA dit dans ses cinq premières thèses il n'aurait pas si pitoyablement aboyé à la lune, comme dit le proverbe allemand. Avec ses raisonnements dénués d'intelligence, il n'aurait pu mettre en doute l'existence de quoi que ce soit. Mais il vaut mieux laisser tomber ce raisonneur, qui n'aura jamais de son côté que les rieurs. Malgré toutes ses imperfections, le monde matériel témoigne partout de l'existence d'un grand maître qui en prend soin. Pour ce qui est du mal moral, il s'en tient à ce que dit Paul [Rm 1,28] qui nous enseigne le remède. L'hiver passé Escher a été occupé avec les affaires d'Appenzell. Ce Canton est divisé entre protestants et catholiques, les premiers possédant 19 paroisses, les seconds 4 ou 5. De par leur distribution géographique, les protestants et les catholiques sont entièrement séparés mais ils forment un seul Canton qui comme tel est représenté aux Diètes. En cas de différend, la paix stipulée en 1718 par les députés de Berne et de Zurich [Johann Friedrich Willading et Johann Anton Tillier, Hans Jakob Ulrich et Hans Heinrich I Hirzel] avec ceux [Josef Anton Püntener de Braunberg, Gall Anton de Thurn] de l'abbé de Saint-Gall [Rudolfi] prévoit que chaque partie choisisse des Cantons en nombre égal qui soient juges du conflit. Or c'est à cause de cet article que les troubles ont commencé, attisés par un dénommé Wetter, homme riche mais stupide et malicieux qui a réussi à convaincre le peuple que cet article était un crime. C'est ainsi que la magistrature a été changée et qu'on a puni tous ceux qui avaient approuvé l'article de 1718, bien que celui-ci ait subsisté pendant quinze ans sans le moindre problème. Un parti contraire se forma en soutien de l'article en question et Wetter menaça d'envahir les adversaires; ceux-ci étaient résolus de se défendre par la force, tellement on craignait un massacre parmi les protestants. C'est alors que les Cantons protestants s'assemblèrent en Diète à Frauenfeld. Escher se rendit auprès de Wetter, en lui tenant un discours dont il envoie une copie à JA pour ceux qui comprennent l'allemand. Une nouvelle Diète fut convoquée à Aarau et à cette occasion furent rédigées deux lettres, qui viennent d'être imprimées [Zwei Schreiben (?)] et que JA trouvera jointes. Il semble que les esprits commencent à s'adoucir et que le peuple lit et même goûte le discours d'Escher. Si on utilisait la force, le feu serait bien plus dangereux. L'affaire est en tout cas sérieuse puisque les Cantons catholiques portent un œil malin sur tout cela. On ne parle plus du renouvellement de l'alliance avec la France. Pour les affaires de Bâle, Escher les espère bien calmées. Les députés, qui furent dernièrement à Aarau [Hans Heinrich I Hirzel, Hieronymus Erlach et Johann Ludwig de Wattenwyl] l'ont assuré de vouloir y travailler de leur mieux.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Zurich

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

1522_4480-1_ug72801_turrettini_file.jpg

page 2


1523_4480-2-3_ug72802_turrettini_file.jpg

page 3

1524_4480-4-5_ug72803_turrettini_file.jpg

page 4


1525_4480-6_ug72804_turrettini_file.jpg