97 Lettres

Lettre 4384 de François Martel à Jean-Alphonse Turrettini

Kassel 15.08.1732

La lettre que vous m'avès

Martel remercie JA de sa lettre et des marques obligeantes qu'il lui a données de son souvenir. [Jean-Pierre] de Crousaz, qui va partir, lui en dira davantage. Martel n'a pas pu le voir très souvent, occupé comme il l'était auprès du prince Friedrich [II de Hesse-Kassel], mais il a quand même pu bénéficier de quelques conversations. Martel a été très content de voir le fils de JA et son digne conducteur [Jacob Vernet] ; cela a fait surgir bien des souvenirs de cette famille illustre. Il s'est ra...

page 1

00039_4384-1-2_ug72621_turrettini_file.jpg

page 2


00040_4384-3-4_ug72622_turrettini_file.jpg

Kassel 15.08.1732


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.M.5


La lettre que vous m'avès


Martel remercie JA de sa lettre et des marques obligeantes qu'il lui a données de son souvenir. [Jean-Pierre] de Crousaz, qui va partir, lui en dira davantage. Martel n'a pas pu le voir très souvent, occupé comme il l'était auprès du prince Friedrich [II de Hesse-Kassel], mais il a quand même pu bénéficier de quelques conversations. Martel a été très content de voir le fils de JA et son digne conducteur [Jacob Vernet] ; cela a fait surgir bien des souvenirs de cette famille illustre. Il s'est rappelé toutes les bontés qu'il a reçues du père de JA et de JA lui-même. Il fait des vœux pour la conservation de son correspondant, dont la santé est si précieuse pour l'Église. Martel, quant à lui, se porte assez bien, compte tenu de son grand âge; il vient d'accomplir le tour des Églises françaises de Hesse, qui l'a assez fatigué. Il demande à JA s'il connaît des proposants de l'Académie de Genève qui seraient disposés à venir dans le pays puisqu'on prévoit que, dans peu de temps, on manquera de pasteurs. Ils ont eu quelques ministres du Pays de Vaud mais ils ne sont restés que quelques années, le temps de pouvoir entrer en service dans quelque Église; c'est une pratique qui ne contente personne et qui occasionne de nouveaux frais de voyage au roi [Friedrich I de Suède]. Outre cela, les fidèles changent ainsi trop souvent de pasteur et le perdent juste au moment où ils commencent à s'attacher.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Kassel

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00039_4384-1-2_ug72621_turrettini_file.jpg

page 2


00040_4384-3-4_ug72622_turrettini_file.jpg