448 Lettres

No d'inventaire Année Date de classement De/A Correspondant-e (Nom Prénom Dates) Nombre de scan(s)
1082 1697 02.07.1697 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1125 1697 27.12.1697 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1240 1699 04.04.1699 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1260 1699 25.11.1699 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1287 1700 09.06.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1305 1700 24.09.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1309 1700 01.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1310 1700 05.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1313 1700 29.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1330 1701 19.03.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 8
1342 1701 29.06.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 2
1347 1701 23.07.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1362 1701 05.10.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1380 1702 25.02.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1399 1702 10.05.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1420 1702 19.07.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1448 1702 15.11.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1449 1702 22.11.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 6
1453 1702 13.12.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1462 1703 24.01.1703 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 6

Lettre 4312 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

Neuchâtel 25.11.1731

Celui qui vous rendra

Le porteur de cette lettre, Guy, a été reçu il y a quelques années au ministère; il ne fait que passer à Genève mais il a demandé à Ostervald de l'introduire auprès de JA. C'est un homme sage, sincère et pieux qu'Ostervald aime beaucoup. La mort de [Jean-Robert] Chouet a fortement touché Ostervald, qui nourrissait à son égard une grande vénération. Il a su, par une lettre de [Armand-Louis] de Marsay, que Wake allait mieux et qu'on attribuait l'état fâcheux dans lequel il était tombé au chagrin é...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00491_f176r_ug65002_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f176v_ug65003_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f177r_ug65004_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f177v_ug65005_turrettini_file.jpg

Neuchâtel 25.11.1731


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 491 (f.176-177)


Celui qui vous rendra


Le porteur de cette lettre, Guy, a été reçu il y a quelques années au ministère; il ne fait que passer à Genève mais il a demandé à Ostervald de l'introduire auprès de JA. C'est un homme sage, sincère et pieux qu'Ostervald aime beaucoup. La mort de [Jean-Robert] Chouet a fortement touché Ostervald, qui nourrissait à son égard une grande vénération. Il a su, par une lettre de [Armand-Louis] de Marsay, que Wake allait mieux et qu'on attribuait l'état fâcheux dans lequel il était tombé au chagrin éprouvé à la mort de son épouse. Ostervald avait déjà été informé par un étudiant de Transylvanie [Zagoni (?)], de passage à Neuchâtel il y a un an, de la menace qui pèse sur les Églises réformées de ce pays-là. Ce que JA lui en a écrit en transcrivant un passage du surintendant [Bonyhai] confirme et augmente ses peines. La seule chose qu'on puisse dire, c'est que l'empereur [Karl VI] semble équitable à l'égard des protestants; du reste si les Turcs n'avaient pas été chassés, les réformés de Hongrie et de Transylvanie seraient beaucoup plus en sécurité. Ostervald a été surpris de la prodigieuse collecte qui s'est faite en faveur des pauvres Vaudois; il faut seulement craindre que la source ne soit tarie, si une autre occasion se présente. L'expérience enseigne que la distribution de cette collecte occasionnera de nouvelles divisions. [Jean] Jahier, pasteur à Pramol, lui a écrit que les divisions semblaient à présent apaisées; dans sa réponse, Ostervald lui a dit ce qu'il en pensait. On n'a pas vu à Neuchâtel le mémoire imprimé sur l'affaire des Vaudois mais Ostervald en a eu, entre les mains, un exemplaire manuscrit. Ce que JA lui a dit des deux derniers volumes de Le Clerc sur l'Ancien Testament [Libri hagiographi et Prophetæ] l'incite à les acheter; il a lu les autres avec plaisir, même s'il a trouvé des inexactitudes dans celui sur les livres historiques et, ici et là, quelques principes de morale qui pourraient avoir des conséquences pernicieuses. Donadille est très connu à Neuchâtel. Il a fait des séjours dans les montagnes où on l'a considéré comme un saint. Un pasteur, qui était au courant du comportement peu chaste de l'homme, s'était attiré la colère de beaucoup de paroissiens qui ne voulaient pas croire que l'homme fût un séducteur. Il y a encore aujourd'hui de nombreuses personnes prévenues en sa faveur. Il n'est pas surpris que l'homme veuille s'autoriser de l'Écriture puisque cela est très répandu. Ce qui est essentiel maintenant, puisque l'homme est en prison, c'est que la chose se sache et que le public en soit informé. Peut-être que les piétistes s'organiseront pour le défendre. Tout ceci lui rappelle l'affaire de Cordier. Plus il vit, plus il considère que le piétisme fait un mal infini. Ostervald trouve bien étrange la comparaison que JA fait entre Virgile, qui voulait supprimer l'Énéide au grand désespoir d'Auguste, et lui-même, Ostervald, qui a détruit ses ouvrages de dévotion!

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Neuchâtel

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00491_f176r_ug65002_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f176v_ug65003_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f177r_ug65004_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f177v_ug65005_turrettini_file.jpg