2 Lettres

Lettre 4306 de Jean-Alphonse Turrettini à Jean-Frédéric I Ostervald

Saconnex (Genève) 14.11.1731

Je me reproche

JA a tardé un peu à écrire à Ostervald mais plusieurs affaires l'ont retenu, dont les vendanges, qui ont été cette année très bonnes, aussi bien sur le plan du temps, qui a été fort beau, que de la récolte; compte tenu de sa faiblesse habituelle, sa santé a été néanmoins assez bonne. Il est très content que son ami ait décidé de rédiger un abrégé de son Catéchisme [Abrégé de l'histoire sainte] divisé en sections; plusieurs des collègues de JA attendent cela avec impatience pour en...

Saconnex (Genève) 14.11.1731


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives d’État (Neuchâtel), Liasse VIII/4/42


Je me reproche


JA a tardé un peu à écrire à Ostervald mais plusieurs affaires l'ont retenu, dont les vendanges, qui ont été cette année très bonnes, aussi bien sur le plan du temps, qui a été fort beau, que de la récolte; compte tenu de sa faiblesse habituelle, sa santé a été néanmoins assez bonne. Il est très content que son ami ait décidé de rédiger un abrégé de son Catéchisme [Abrégé de l'histoire sainte] divisé en sections; plusieurs des collègues de JA attendent cela avec impatience pour en recommander l'usage; naturellement ils continuent de recommander le Catéchisme entier aux personnes plus avancées. Il est très dépité de ce qu'Ostervald lui dit concernant ses ouvrages de dévotion; il n'aurait jamais dû les supprimer; peu s'en faut qu'il ne se mette en colère tel Auguste lorsque Virgile fit ordonner qu'on supprimât l'Énéide. Il a reçu ces jours passés une lettre du surintendant des Églises réformées de Transylvanie [Bonyhai] qui l'informe de ce que plusieurs Églises sont actuellement en danger. JA transcrit une partie de cette lettre latine dans laquelle son correspondant dit qu'après une période de relative tranquillité, on a décidé de modifier la jurisprudence et d'insérer des articles nouveaux pour opprimer le protestantisme. Si le souverain [Karl VI] accepte cela, ce sera dramatique pour les Églises réformées. On connaît à Genève une autre sorte d'affliction. JA a probablement déjà signalé, il y a quelques mois, que Léger poussait trop loin sa colère contre certains ministres des Vallées, et en particulier contre Cyprien Appia, qui s'étaient plaints de sa distribution. Beaucoup, dont JA, ont essayé de calmer Léger mais sans résultat; les tentatives de réconciliation d'Appia n'ont servi à rien et, au contraire, plus il faisait des démarches, plus l'autre se raidissait. Il a ainsi attiré sur le pauvre homme quantité de lettres injurieuses de Genève, de Suisse et de Hollande et il a même fait supprimer une petite pension que le Magistrat genevois donnait au fils d'Appia [Daniel-Isaac], qui étudie la théologie. Non content de cela et au comble de sa fureur, il a fait imprimer clandestinement un mémoire et recueil de pièces touchant cette affaire où il y a des endroit très injurieux et très infamants pour ces ministres. Le pire est qu'il ne s'agit pas de choses vraies et que, si elles venaient à connaissance des ennemis, ce serait la perte des ministres et de leurs Églises. Dès que le Magistrat a été informé de la chose, il a obligé Léger à lui remettre tous les exemplaires qui étaient chez lui et à faire le maximum pour retrouver et détruire les autres. On est très irrité d'une démarche aussi furieuse et imprudente. JA demande à Ostervald de se renseigner pour voir si des exemplaires avaient été envoyés à Neuchâtel. On a découvert depuis une semaine que le patriarche [Donadille] d'un groupe piétiste qu'on tolérait était un débauché qui sédusait filles et femmes et prétendait justifier ce comportement par l'Écriture, entre autres par le commandement fait à Osée. Il est actuellement en prison.

Adresse

Neuchâtel


Lieux

Émission

Saconnex (Genève)

Réception

Neuchâtel

Conservation

Neuchâtel


Cités dans la lettre