226 Lettres

Lettre 4244 de Pierre Mussard Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Turin 26.05.1731

Je m'aquite avec bien

Le secrĂ©taire d'État [Jean-Louis] Du Pan a fait savoir Ă  Mussard que JA dĂ©sirait avoir la relation historique des nĂ©gociations du marquis d'Ormea concernant le concordat de la Cour de Turin avec celle de Rome [Relazione Istorica]. Cette piĂšce est digne du cabinet de JA non seulement au regard des bruits surgis autour de l'affaire elle-mĂȘme mais encore au regard de ses suites. Mussard est sĂ»r que JA pourra faire quelque chose de bien de cette piĂšce et montrer notamment la chimĂšre de la prĂ©...

page 1

00270_4244-1_ug72378_turrettini_file.jpg

page 2


00271_4244-2-3_ug72379_turrettini_file.jpg

Lettre 4244 de Pierre Mussard Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Turin 26.05.1731


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.M.27


Je m'aquite avec bien


Le secrĂ©taire d'État [Jean-Louis] Du Pan a fait savoir Ă  Mussard que JA dĂ©sirait avoir la relation historique des nĂ©gociations du marquis d'Ormea concernant le concordat de la Cour de Turin avec celle de Rome [Relazione Istorica]. Cette piĂšce est digne du cabinet de JA non seulement au regard des bruits surgis autour de l'affaire elle-mĂȘme mais encore au regard de ses suites. Mussard est sĂ»r que JA pourra faire quelque chose de bien de cette piĂšce et montrer notamment la chimĂšre de la prĂ©tendue infaillibilitĂ© pontificale. L'affaire est aussi l'occasion de dĂ©plorer l'aveuglement des princes qui, aprĂšs s'ĂȘtre mis Ă  la merci du pape, doivent demander comme une grĂące des droits qui dĂ©coulent de leur propre souverainetĂ©. On peut espĂ©rer que le dĂ©sordre ramĂšnera le bon ordre tĂŽt ou tard; en rĂ©alitĂ© c'est une chose plus Ă  dĂ©sirer qu'Ă  espĂ©rer tant est grande la stupiditĂ© et la superstition des peuples, soigneusement cultivĂ©e par les ecclĂ©siastiques, et qui oblige les princes Ă  agir avec prĂ©caution pour dĂ©fendre leurs droits. Ce mĂ©moire du marquis d'Ormea est tellement recherchĂ© que Mussard n'en a trouvĂ© aucun exemplaire chez l'imprimeur. À une autre personne que JA, il aurait dĂ» donner son propre exemplaire reçu directement de l'auteur, mais avec un nom comme celui de son correspondant on peut avoir recours Ă  d'autres ressources. Il l'a donc demandĂ© au ministre qui le lui a accordĂ© trĂšs poliment, connaissant JA de rĂ©putation. Son Excellence lui en a donnĂ© aussi un exemplaire supplĂ©mentaire, vue la difficultĂ© de s'en procurer et Mussard en fait cadeau Ă  la BibliothĂšque publique. Il joint le mĂ©moire pour JA Ă  un livre venu de Rome et destinĂ© Ă  [Jacob] Vernet; le tout sera envoyĂ© lundi prochain.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

Turin

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

00270_4244-1_ug72378_turrettini_file.jpg

page 2


00271_4244-2-3_ug72379_turrettini_file.jpg