226 Lettres

Lettre 4230 de Hieronymus Erlach  à Jean-Alphonse Turrettini

Hindelbank 28.04.1731

Je suis fort aise

D'Erlach est heureux d'apprendre que le fils de JA et son compagnon [Jacob] Vernet ont été satisfaits de leur séjour bernois. Il est fâché de voir que Dalençon ne fait aucun progrès parmi les réfugiés piémontais et il doute fort que ces pauvres gens, qui n'ont aucune industrie, accommodent le roi de Prusse [Friedrich Wilhelm I] ; il est d'ailleurs tout à fait probable qu'ils ne veuillent pas trop s'éloigner de leur patrie dans l'espoir de pouvoir y retourner un jour. Les Cantons protestants, à l...

page 1

1404_4230-1_ug72357_turrettini_file.jpg

page 2


1405_4230-2-3_ug72358_turrettini_file.jpg

Hindelbank 28.04.1731


Lettre autographe, signée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.E.1

Budé, Lettres, I, p.331-332.


Je suis fort aise


D'Erlach est heureux d'apprendre que le fils de JA et son compagnon [Jacob] Vernet ont été satisfaits de leur séjour bernois. Il est fâché de voir que Dalençon ne fait aucun progrès parmi les réfugiés piémontais et il doute fort que ces pauvres gens, qui n'ont aucune industrie, accommodent le roi de Prusse [Friedrich Wilhelm I] ; il est d'ailleurs tout à fait probable qu'ils ne veuillent pas trop s'éloigner de leur patrie dans l'espoir de pouvoir y retourner un jour. Les Cantons protestants, à l'exception de Zurich, ne veulent pas participer à leur subsistance. Il croit qu'à la première assemblée des Cantons protestants, il y aura une délibération sur leur sort.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Hindelbank

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

1404_4230-1_ug72357_turrettini_file.jpg

page 2


1405_4230-2-3_ug72358_turrettini_file.jpg