69 Lettres

Lettre 4219 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Neuchâtel et Romainmôtier 15. et 18.04.1731

En arrivant à Neufchatel

Vernet et le fils de JA ont eu le bonheur d'entendre hier [Jean-Frédéric I] Ostervald prêcher; depuis, celui-ci ne les a plus quittés puisqu'il les a invités à souper avec toute la famille. Ils sont comblés par toutes ses marques d'amitié et de bonté et sa conversation est très instructive. Vernet tâche de mettre à profit tous les moments qu'il passe auprès de lui. Ils ont aussi rencontré [Jean-Louis] Chouppard et [David II] Sandoz qui gardent un souvenir très cher de JA. Ces messieurs veulent m...

+ 1 pages

page 1

02111_4219-1_ug72342_turrettini_file.jpg

page 2


02112_4219-2-3_ug72343_turrettini_file.jpg

page 3

02113_4219-4_ug72344_turrettini_file.jpg

Lettre 4219 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Neuchâtel et Romainmôtier 15. et 18.04.1731


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.V.1

Extrait dans Budé, Vie de Vernet, p.41.


En arrivant à Neufchatel


Vernet et le fils de JA ont eu le bonheur d'entendre hier [Jean-Frédéric I] Ostervald prêcher; depuis, celui-ci ne les a plus quittés puisqu'il les a invités à souper avec toute la famille. Ils sont comblés par toutes ses marques d'amitié et de bonté et sa conversation est très instructive. Vernet tâche de mettre à profit tous les moments qu'il passe auprès de lui. Ils ont aussi rencontré [Jean-Louis] Chouppard et [David II] Sandoz qui gardent un souvenir très cher de JA. Ces messieurs veulent même donner ce soir un souper pour les hôtes au nom de la Compagnie; tout cela est fait en considération de JA. La distribution à Berne a été très modique parce que les trois quarts des Vaudois sont dans de bonnes maisons et que les autres reçoivent des pensions plus fortes. Ceux qui sont ailleurs ont beaucoup plus besoin d'assistance; et c'est ce qui s'est produit à Avenche et à Payerne; [Auguste] de Trey s'est chargé de la distribution pour ce qui concerne Moudon. Le reste de la lettre date du 18 et est écrit de Romainmôtier. Ils ont été régalés par la Compagnie de Neuchâtel et sont partis le lendemain pour Yverdon. Ils ont vu le bailli et on a assemblé les Vaudois parmi lesquels il y a le gendre de la Marguerite. La plupart sont infirmes ou vieillards. Ils ont fait une distribution à trente Vaudois sous la responsabilité des deux ministres [Ourlat et Albert-François Bourgeois] et d'un secrétaire de la ville. Si quelqu'un objecte qu'on a peu donné à ceux de Berne, on pourra y remédier facilement par le moyen de de Trey. À Romainmôtier, ils n'ont pas encore terminé puisque les Vaudois y sont dispersés. On a donné l'ordre de les assembler et cela pourra peut-être se faire demain matin. Ils songent à renvoyer la voiture de Lausanne où ils pourront utiliser des chevaux ou des chaises. Le fils de JA ne se porte pas très bien puisqu'il a toujours faim aux heures du repas et grand sommeil le soir.

Adresse

Genève


Lieux

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

02111_4219-1_ug72342_turrettini_file.jpg

page 2


02112_4219-2-3_ug72343_turrettini_file.jpg

page 3

02113_4219-4_ug72344_turrettini_file.jpg