69 Lettres

Lettre 4215 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Berne 07.04.1731

Je laisse à Monsr

Le voyage, dont le fils de JA fera le détail, a été très court et très agréable. À leur arrivée, ils ont vu [Auguste] de Trey qui n'a depuis cessé de les accompagner. Ils n'ont pas pu voir des magistrats à cause du Conseil des Deux-Cents qui s'est tenu ce matin. Ils verront demain [Hieronymus] d'Erlach, qui est parti à sa campagne. Ils ont rencontré [Christoph] Steiger qui, malgré une indisposition, les a reçus avec beaucoup de civilités et a été content de rencontrer le fils d'un homme qu'il es...

+ 1 pages

page 1

02104_4215-1_ug72331_turrettini_file.jpg

page 2


02105_4215-2-3_ug72332_turrettini_file.jpg

page 3

02106_4215-4_ug72333_turrettini_file.jpg

Lettre 4215 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Berne 07.04.1731


Lettre autographe, signée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.V.1

Extrait dans Budé, Vie de Vernet, p. 35-36.


Je laisse à Monsr


Le voyage, dont le fils de JA fera le détail, a été très court et très agréable. À leur arrivée, ils ont vu [Auguste] de Trey qui n'a depuis cessé de les accompagner. Ils n'ont pas pu voir des magistrats à cause du Conseil des Deux-Cents qui s'est tenu ce matin. Ils verront demain [Hieronymus] d'Erlach, qui est parti à sa campagne. Ils ont rencontré [Christoph] Steiger qui, malgré une indisposition, les a reçus avec beaucoup de civilités et a été content de rencontrer le fils d'un homme qu'il estime infiniment. Au sujet de l'affaire qui les a amenés à Berne, il a dit qu'elle ne pouvait qu'être vue de bon œil. La nature de la commission la rend agréable à tous les gens de bien. Il a ajouté que le roi de Prusse [Friedrich Wilhelm I] est disposé à accueillir quelques Vaudois mais seulement en petit nombre. Il n'y a qu'à espérer que leur prince [Charles-Emmanuel III] les traitera mieux dans la suite. Il a suggéré d'en parler à d'Erlach pour qu'il en fît rapport lundi au Sénat. Les Vaudois qui sont dans des maisons particulières ne semblent pas être dans le besoin; l'aumône doit donc être réservée aux plus nécessiteux. Vernet reviendra sur cela quand il aura un peu plus de temps, il doit en effet consacrer la soirée à préparer son sermon de demain, de Trey l'ayant invité à prêcher. Il n'a pas besoin d'argent pour le moment; il en aura besoin à Lausanne. Il demande à JA de dire à sa mère [Jeanne] qu'il est arrivé en bonne santé. JA ne doit pas se faire de souci pour son fils qui se porte bien et se prête à tout de bonne grâce. Il offrira à d'Erlach la IIe édition du papier.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Berne

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

02104_4215-1_ug72331_turrettini_file.jpg

page 2


02105_4215-2-3_ug72332_turrettini_file.jpg

page 3

02106_4215-4_ug72333_turrettini_file.jpg