39 Lettres

Lettre 4200 de Hans Heinrich II Ott à Jean-Alphonse Turrettini

Lambeth House (Londres) 02.02.1731 [22.01.1731]

Since I wrote

Par le biais de [François II] Pictet, Ott a reçu deux lettres de JA, l'une adressée à l'archevêque [Wake], l'autre à lui-même. Wake a été très touché par ce que JA a écrit à propos des Vaudois et il est prêt à les assister dans leur détresse. Il envisage d'écrire à la reine [Caroline Wilhelmina] et de lui envoyer la lettre de JA; il espère que des intercessions répétées, venant de différents endroits, auront de l'effet. L'état de santé du prélat est toujours très faible, il a dû se faire saigner...

page 1

00616_4200-1-2_ug72313_turrettini_file.jpg

page 2


00617_4200-3-4_ug72314_turrettini_file.jpg

Lambeth House (Londres) 02.02.1731 [22.01.1731]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (Ang et F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.O.5


Since I wrote


Par le biais de [François II] Pictet, Ott a reçu deux lettres de JA, l'une adressée à l'archevêque [Wake], l'autre à lui-même. Wake a été très touché par ce que JA a écrit à propos des Vaudois et il est prêt à les assister dans leur détresse. Il envisage d'écrire à la reine [Caroline Wilhelmina] et de lui envoyer la lettre de JA; il espère que des intercessions répétées, venant de différents endroits, auront de l'effet. L'état de santé du prélat est toujours très faible, il a dû se faire saigner deux fois en quinze jours mais il espère pouvoir écrire sous peu à JA. Le paquet que JA a envoyé en Hollande est parvenu à Ott; il a remis les livres à Wake et a été très content de trouver pour lui-même les tableaux qui sont très bien peints. Il réitère son désir de les payer. Il est heureux d'apprendre que JA continue de bien se porter et avance dans ses traités sur la religion naturelle. Il pense qu'on a maintenant toutes ses dissertations complètes sauf celle sur la vérité de la religion judaïque [1717] qu'[Ami] Lullin, qui l'a défendue, pourra peut-être lui procurer. Il manque une page dans le De articulis fundamentalibus [voir Brevis et pacifica disquisitio]. Il n'y a pas de nouvelles ici; le bruit avait couru que l'empereur [Karl VI] avait accepté le Traité de Séville, mais le discours du roi [George II], hier au Parlement, a montré le contraire. Tout semble même se disposer pour une guerre acharnée. Il demande enfin au fils de JA de se renseigner sur deux jeunes Anglais, actuellement à Genève – Knight et Worsley – dont les parents demandent des nouvelles, particulièrement de leur conduite.

Adresse

Genève


Lieux

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00616_4200-1-2_ug72313_turrettini_file.jpg

page 2


00617_4200-3-4_ug72314_turrettini_file.jpg