47 Lettres

Lettre 4123 de Hans Heinrich II Ott à Jean-Alphonse Turrettini

Lambeth House (Londres) 21.01.1730 [10.01.1729/30]

I take this Opportunity

De retour en Angleterre, Ott remercie JA pour sa gentillesse et lui présente ses vœux pour la nouvelle année. Il a lu une partie du pamphlet qu'il lui a envoyé de Lyon [Requête d'un grand nombre de curez] mais il n'a pas eu la patience d'aller jusqu'au bout. Il le remercie de lui avoir communiqué le Discours du marquis de Bonnac; il a vu ce qu'on lui avait répondu, qui est d'une autre marque. On n'a encore rien entendu de ses effets sur l'alliance avec la France. Il avait entendu,...

page 1

00607_4123-1-2_ug72209_turrettini_file.jpg

page 2


00608_4123-3-4_ug72210_turrettini_file.jpg

Lambeth House (Londres) 21.01.1730 [10.01.1729/30]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (Ang)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.O.5


I take this Opportunity


De retour en Angleterre, Ott remercie JA pour sa gentillesse et lui présente ses vœux pour la nouvelle année. Il a lu une partie du pamphlet qu'il lui a envoyé de Lyon [Requête d'un grand nombre de curez] mais il n'a pas eu la patience d'aller jusqu'au bout. Il le remercie de lui avoir communiqué le Discours du marquis de Bonnac; il a vu ce qu'on lui avait répondu, qui est d'une autre marque. On n'a encore rien entendu de ses effets sur l'alliance avec la France. Il avait entendu, à propos des troubles des Grisons, des avis différents de ceux qui étaient parvenus à JA et il semblerait qu'il y ait très peu d'espoir de conciliation. JA a sûrement entendu parler il y a quelque temps de la canonisation de Grégoire VII dont l'Office a causé une si grande contestation en France. Outre plusieurs histoires fabuleuses du nouveau saint, il contient certaines maximes contre l'empereur [Henri IV] qu'Ott transcrit et dont il laisse JA juge. La pièce a été condamnée par plusieurs arrêts du Parlement; l'archevêque de Paris [Vintimille Du Luc], qui semble être favorable à tout ce qui amplifie le pouvoir du pape, a été interpellé par son clergé au moyen d'un pamphlet solide intitulé Requête des curés de Paris. Ott l'a vu et lu mais ne peut pas l'envoyer à JA puisqu'il a été imprimé à titre privé et vendu en sous-main. Certains des évêques ont publié leurs mandements sur le même sujet; il n'a pas pu voir celui de l'évêque d'Auxerre [Caylus] mais le mandement de l'évêque de Troyes [Jacques-Bénigne II Bossuet] est une excellente performance et un résumé de tout ce qui a été dit par les protestants contre le pouvoir des papes dans le domaine civil. Il en a envoyé deux copies à son père [Johann Baptista], dont l'une est destinée à JA. Il va écrire sur ce même sujet à [Ami] Lullin qui montrera par la suite la lettre à JA. Il a fait un très bon voyage de Paris à Londres; il n'a duré que quatre jours. Il a trouvé Wake en assez bonne santé. Il n'y a pas beaucoup de nouvelles d'Angleterre et JA trouvera imprimées celles qui concernent la paix. Plusieurs petits livres ont été publiés sur la controverse relative à Collins. Il enverra le plus considérable à JA avec les livres pour Lullin, en particulier l'Exposition of the Church Catechism de Samuel Clarke, imprimé après sa mort. Très aimablement JA lui a offert les volumes qu'il voulait de de Thou [Historiarum sui temporis, 1620-1621 (?)] mais il s'est trompé, ne possédant que les trois derniers volumes; il voudrait acheter les précédents à un prix raisonnable. La nouvelle édition qu'on imprime en Angleterre [Londini, 1733] est très chère. Il vient juste à ce moment de recevoir la lettre de JA qui lui apprend que son état de santé s'est amélioré. Wake n'a pas encore reçu les volumes Ve et VIe de l'Histoire de Ruchat.

Adresse

Genève


Lieux

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00607_4123-1-2_ug72209_turrettini_file.jpg

page 2


00608_4123-3-4_ug72210_turrettini_file.jpg