63 Lettres

Lettre 4081 de Jacques II Resplendin Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Walldorf 22.08.1729

J'espére que vous me

Resplendin Ă©crit Ă  JA sur ordre de sa Compagnie. Leur Église verse dans une triste situation et ils s'adressent Ă  lui parce qu'ils connaissent sa charitĂ©. La communautĂ© ne subsiste que par les libĂ©ralitĂ©s du roi d'Angleterre [George II], les paroissiens Ă©tant trop pauvres pour subvenir aux besoins de l'Église. Malheureusement, ils ont, depuis longtemps, la douleur d'en perdre parfois une partie considĂ©rable et d'avoir des annĂ©es entiĂšres d'arriĂ©rĂ©s. C'est ainsi que sur les quatre derniĂšres annĂ©e...

page 1

01000_4081-1_ug72140_turrettini_file.jpg

page 2


01001_4081-2-3_ug72141_turrettini_file.jpg

Walldorf 22.08.1729


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.R.3


J'espére que vous me


Resplendin Ă©crit Ă  JA sur ordre de sa Compagnie. Leur Église verse dans une triste situation et ils s'adressent Ă  lui parce qu'ils connaissent sa charitĂ©. La communautĂ© ne subsiste que par les libĂ©ralitĂ©s du roi d'Angleterre [George II], les paroissiens Ă©tant trop pauvres pour subvenir aux besoins de l'Église. Malheureusement, ils ont, depuis longtemps, la douleur d'en perdre parfois une partie considĂ©rable et d'avoir des annĂ©es entiĂšres d'arriĂ©rĂ©s. C'est ainsi que sur les quatre derniĂšres annĂ©es ils n'ont reçu que deux semestres en dĂ©pit de l'ordre de les payer exactement par quartiers. Puisque c'est leur seul revenu, ils sont trĂšs endettĂ©s et ne savent plus quoi faire. La pauvretĂ© extrĂȘme dans laquelle ils tombent avilit mĂȘme le saint ministĂšre et en limite les fruits. Ils ont Ă  plusieurs reprises sollicitĂ© le chevalier [John] Chetwynd mais il a rĂ©pondu, sans en donner la raison, que ces annĂ©es d'arriĂ©rĂ©s Ă©taient finalement perdues. Le chevalier leur avait dit de faire plusieurs dĂ©marches mais sans aucun rĂ©sultat; ils ne savent pas si cela est dĂ» aux nombreuses occupations de leur solliciteur qui l'empĂȘchent de s'occuper correctement d'eux. Il dĂ©sire du reste maintenant ĂȘtre dĂ©chargĂ© de ce soin; la Compagnie a donc chargĂ© Resplendin d'Ă©crire Ă  l'archevĂȘque de CantorbĂ©ry [Wake] pour qu'il intercĂšde pour eux auprĂšs de Leurs MajestĂ©s [George II et Caroline Wilhelmina] et obtienne les deux annĂ©es d'arriĂ©rĂ©s et celle de cette annĂ©e ainsi qu'un nouveau solliciteur. Resplendin prie JA d'appuyer sa lettre au prĂ©lat; il espĂšre obtenir la mĂȘme faveur de [Johann Ludwig] NĂŒscheler, l'antistĂšs de Zurich, de [Johann Baptista] Ott, chanoine de la mĂȘme ville et du fils de ce dernier [Hans Heinrich II], chanoine en Angleterre. L'expĂ©diteur Ă©crit Ă  JA au nom des sept Églises qui forment leur communautĂ© et qui sont trĂšs dispersĂ©es (quatre dans le duchĂ© de Wurtemberg et trois Ă  Francfort). Les pasteurs de l'Église française de Francfort, qui connaissent bien leur triste situation, ont joint une lettre de recommandation.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

Walldorf

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

01000_4081-1_ug72140_turrettini_file.jpg

page 2


01001_4081-2-3_ug72141_turrettini_file.jpg