207 Lettres

Lettre 4032 de Jean-Ferdinand Mourier Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Copenhague 10.12.1728

Je ne doute point que Vous

JA n'est sĂ»rement pas restĂ© indiffĂ©rent au triste accident qui est arrivĂ©, le 20 octobre, Ă  la ville de Copenhague et en particulier au malheur qui a touchĂ© l'Église française dont le temple, trois maisons pastorales et plusieurs autres appartenant Ă  des membres ont Ă©tĂ© dĂ©truits par l'incendie. Il ne faut cependant pas se laisser abattre; c'est un juste chĂątiment de Dieu qui voudra bien nĂ©anmoins secourir son peuple. On en voit dĂ©jĂ  les signes: le bon roi [Friedrich IV], qui doit s'occuper de la...

+ 1 pages

page 1

00261_4032-1_ug72064_turrettini_file.jpg

page 2


00262_4032-2-3_ug72065_turrettini_file.jpg

page 3

00263_4032-4_ug72066_turrettini_file.jpg

Copenhague 10.12.1728


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.M.25


Je ne doute point que Vous


JA n'est sĂ»rement pas restĂ© indiffĂ©rent au triste accident qui est arrivĂ©, le 20 octobre, Ă  la ville de Copenhague et en particulier au malheur qui a touchĂ© l'Église française dont le temple, trois maisons pastorales et plusieurs autres appartenant Ă  des membres ont Ă©tĂ© dĂ©truits par l'incendie. Il ne faut cependant pas se laisser abattre; c'est un juste chĂątiment de Dieu qui voudra bien nĂ©anmoins secourir son peuple. On en voit dĂ©jĂ  les signes: le bon roi [Friedrich IV], qui doit s'occuper de la capitale, dĂ©truite pour les deux tiers, s'est souvenu aussi de l'Église française en lui promettant tout le secours possible. Mais il y a quatre temples dont il doit s'occuper, sans compter le reste. C'est pourquoi l'Église a demandĂ© (et obtenu) la permission de faire des collectes dans les pays Ă©trangers. C'est [Paul] Eyraud qui s'est chargĂ© de ce pĂ©nible voyage qu'il entreprendra dĂšs la semaine prochaine; il ira d'abord en Allemagne et ensuite en Suisse et Ă  GenĂšve. Il aura ainsi la joie d'embrasser JA. Mourier est sĂ»r que les aides ne feront pas dĂ©faut; il sollicite JA pour que la moisson soit abondante dans la RĂ©publique, le lieu dont il espĂšre le plus de secours, compte tenu de son zĂšle et de sa charitĂ©. Celle qui est le centre de la RĂ©formation laisserait-elle dĂ©truit le seul temple rĂ©formĂ© des pays du Nord? Ils ont aussi besoin de bonnes recommandations auprĂšs des Cantons suisses et ils en ont demandĂ© au roi de Prusse [Friedrich Wilhelm I] et au landgrave de Hesse [Karl VIII] ; ils seraient trĂšs heureux si JA voulait joindre les siennes et en prĂ©parer aussi pour ses puissants amis d'Angleterre. Mourier le remercie des excellentes thĂšses [Disputatio, pars sexta, 1728] et du Sermon [1728] qu'il lui a envoyĂ©s. Il avait dĂ©jĂ  donnĂ©, il y a quelques annĂ©es, Ă  l'Ă©vĂȘque un exemplaire de la Nubes de JA qui a Ă©tĂ© naturellement dĂ©truit lors de l'incendie avec tout le reste de sa riche bibliothĂšque. L'Ă©vĂȘque [Worm (?)] sera donc d'autant plus heureux de l'exemplaire que JA lui a envoyĂ© et qu'Eyraud lui a remis. Il prĂ©sente Ă  JA ses condolĂ©ances Ă  l'occasion de la mort de son cousin le professeur [Samuel Turrettini]. Mourier a vu avec regret l'impression qu'on a faite Ă  Leipzig des Ɠuvres de JA [Opuscula], toute remplie de fautes grossiĂšres; on y a joint quelques piĂšces de Pfaff. Cela devrait inciter JA Ă  donner une bonne Ă©dition de ses ouvrages.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

Copenhague

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

00261_4032-1_ug72064_turrettini_file.jpg

page 2


00262_4032-2-3_ug72065_turrettini_file.jpg

page 3

00263_4032-4_ug72066_turrettini_file.jpg