47 Lettres

Lettre 4002 de Hans Heinrich II Ott à Jean-Alphonse Turrettini

Lambeth House (Londres) 23.07.1728 [12.07.1728]

I take the opportunity

Ott profite du retour à Genève de [Jean] Dassier pour envoyer cette lettre à JA. Il voudrait vraiment que ce gentilhomme, qui est effectivement très doué, ait trouvé un plus grand encouragement en Angleterre mais, en dépit de tout ce qu'a fait mylord [Wake], les circonstances sont actuellement très défavorables. Le prélat ne s'est pas véritablement remis de sa dernière maladie et il prend maintenant les eaux à Turnbridge. Ott assure le service divin à sa famille qui ne l'a pas accompagné. Il aid...

page 1

00586_4002-1-2_ug72015_turrettini_file.jpg

page 2


00587_4002-3-4_ug72016_turrettini_file.jpg

Lambeth House (Londres) 23.07.1728 [12.07.1728]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (Ang)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.O.5


I take the opportunity


Ott profite du retour à Genève de [Jean] Dassier pour envoyer cette lettre à JA. Il voudrait vraiment que ce gentilhomme, qui est effectivement très doué, ait trouvé un plus grand encouragement en Angleterre mais, en dépit de tout ce qu'a fait mylord [Wake], les circonstances sont actuellement très défavorables. Le prélat ne s'est pas véritablement remis de sa dernière maladie et il prend maintenant les eaux à Turnbridge. Ott assure le service divin à sa famille qui ne l'a pas accompagné. Il aide aussi un peu l'archevêque dans sa correspondance, ce dernier n'étant pas pour le moment en mesure de répondre à toutes les lettres qui lui sont envoyées de l'étranger. Ott adresse ses condoléances à JA à l'occasion de la mort de son beau-père [Marc] Du Pan, un homme très généreux et de grand mérite. La mort de [Daniel] Le Clerc est aussi une grande perte pour Genève et pour le monde savant; Ott a appris que le frère du disparu [Jean] déclinait depuis un certain temps. Il est du reste surprenant qu'un homme qui s'est tellement appliqué ait résisté si longtemps. Ott est content que JA ait reçu le portrait de l'archevêque et l'ait aimé; il a honte quand il pense au temps qui s'est écoulé depuis que JA lui a passé commande pour cela. Le Courayer va aussi bien à la messe qu'à l'Église anglicane; c'est là en effet que doit résider son sentiment profond, à savoir qu'aucune Église ne doit avoir de pouvoir sur les autres. Il est content que JA ait décidé de publier ensemble ses thèses sur la vérité de la religion chrétienne; il les a toutes vues sauf la dernière [Disputatio, pars sexta, 1728] mais il en a aussi perdu à force de les passer à tel ou tel ami. On n'a pas encore vu l'édition hollandaise du traité de JA sur l'interprétation de l'Écriture [De methodo]. C'est sûrement offensant pour les auteurs de publier leur œuvres de telle façon; il espère que JA mènera à bien son projet de faire lui-même une excellente édition. On a imprimé de la même manière l'Ethica christiana d'Ostervald, pleine de fautes; Ott espérait que l'auteur déciderait, comme JA, d'en publier une meilleure édition lui-même, mais le Neuchâtelois s'est contenté de lui demander de publier un avertissement.

Adresse

Genève


Lieux

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00586_4002-1-2_ug72015_turrettini_file.jpg

page 2


00587_4002-3-4_ug72016_turrettini_file.jpg