4245 Lettres

Lettre 3931 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Paris 13.03.1728

Je viens d'aprendre

La mort de Dentand est une grande perte pour l'Église; Vernet ne peut pas se présenter pour cette ouverture à cause de ses engagements en France. Après la fin de l'été, il pourra commencer à faire circuler son nom de façon qu'il ne demeure pas inconnu et qu'on sache qu'il ne perd pas sa patrie de vue. Pour l'Église de La Haye, on pense à [Charles] Chais même si rien n'est encore décidé; c'est un homme d'esprit et de mérite qui deviendra savant en peu d'années. Il serait fâcheux que Genève perdît...

page 1

02086_3931-1-2_ug71893_turrettini_file.jpg

page 2


02087_3931-3-4_ug71894_turrettini_file.jpg

Lettre 3931 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Paris 13.03.1728


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.V.1

Une phrase dans Crucitti Ullrich, La "Bibliothèque italique", p.217.


Je viens d'aprendre


La mort de Dentand est une grande perte pour l'Église; Vernet ne peut pas se présenter pour cette ouverture à cause de ses engagements en France. Après la fin de l'été, il pourra commencer à faire circuler son nom de façon qu'il ne demeure pas inconnu et qu'on sache qu'il ne perd pas sa patrie de vue. Pour l'Église de La Haye, on pense à [Charles] Chais même si rien n'est encore décidé; c'est un homme d'esprit et de mérite qui deviendra savant en peu d'années. Il serait fâcheux que Genève perdît un aussi bon sujet. Vernet a reçu par [Ami] Lullin la réponse de JA à [Crinsoz] de Bionnens [Défense] qui ne semble pas avoir bien compris l'état de la question et qui ne fait que chicaner. Il aimerait aussi recevoir le Sermon de JA sur la Réformation de Berne que tout le monde a jugé digne d'impression. Lullin lui a aussi remis les deux dernières lettres [Vernet, Défense] ; il voudrait bien en avoir encore deux des premières [Vernet, Deux Lettres] ainsi que 3 ou 4 de celles du docteur [Hoquiné, Réponse aux deux lettres], en payant bien entendu. Il ne sait pas si le docteur a déjà répliqué. Malheureusement le secret a été mal gardé et Vernet craint les indiscrétions de certaines personnes qui ne pensent pas aux conséquences. Un homme est arrivé même à féliciter Vernet par la bouche de quelqu'un de Paris; le correspondant aurait, bien évidemment, préféré le silence. Il faudrait aussi envoyer les trois pièces à [Antoine] Achard et à [Jacques] Saurin à La Haye. À Paris les reliques d'un saint homme janséniste ont opéré des guérisons; on est prêt pour une réplique. Vernet n'a pas pu voir la Consultation des avocats mais l'appel des camaldules qui est plein de courage [Témoignage, 1727]. Il demande à JA s'il veut souscrire à la Méthode pour étudier l'histoire [1728] de l'abbé Lenglet qui sera un livre excellent. La Bibliothèque de Genève devrait l'avoir tout comme Les Monuments de la monarchie française de Montfaucon; elle devrait aussi se procurer l'œuvre mathématique de Fontenelle [Elémens]. Vernet demande à JA s'il ne voudrait pas les 4 derniers tomes de l'Histoire romaine [de Catrou] et le dernier tome de l'Académie des sciences. Il faudrait que JA fasse tenir 11 livres au neveu de Vernet, Isaac, qui loge chez sa mère. Il faudrait aussi dire à [Françoise] Perdriau que la réponse de Saladin [IV] tardera parce qu'il faut qu'il attende le départ de son frère [V]. Vernet se fait aussi du souci pour les deux paires de bas qui lui ont été remis parce que sa lettre lui apprend la destination d'une seule de ces pièces et le fait qu'il y a même deux bas d'une longueur inégale cousus ensemble.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Paris

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

Ouvrages

Consultation des avocats du Parlement de Paris pour la cause de Monsieur l'évêque de Senez Deux Lettres à Monsieur l'Abbé *** Chanoine de Notre-Dame de Paris sur le Mandement de Monseigneur le Cardinal de Noailles au sujet de la guérison de la dame La Fosse, femme d'un Ebéniste du Faux-bourg St Antoine Défense de la dissertation de Mons. Turrettin Défense des deux lettres adressées à Mr***, chanoine de Nôtre Dame [...] sur le Mandement de Monseigneur le Cardinal de Noailles, au sujet de la guerison de la Dame de La Fosse, contre la réponse d'un docteur de Sorbone du Diocèse d'Annecy Elémens de la géométrie de l'infini Histoire de l'Académie royale des Sciences, avec les Mémoires de Mathématiques et de Physique, tirés des registres de cette Académie. Année MDCCXXV Les Monumens de la Monarchie Françoise Méthode pour étudier l'histoire Réponse aux deux Lettres imprimées à Geneve, au mois d'Août 1726. au sujet du Miracle publié à Paris le 10 Août 1725. Par un docteur de Sorbonne du Diocèse de Genève Sermon sur le jubilé de la Reformation de la très-illustre et très-florissante république de Zurich. Prononcé à Genève le 11 Janvier 1719 Suite de la Réponse aux deux Lettres de Geneve concernant le Miracle publié à Paris le 10: Août 1725. Ou refutation de la Défense de ces mêmes Lettres par un Docteur de Sorbonne du Diocèse de Genève Témoignage des révérends Pères Camaldules, de la congrégation de France, contre la constitution « Unigenitus » et la signature pure et simple du formulaire et Rouillé, Pierre-Julien, Histoire Romaine ➤ Lister (13)

page 1

02086_3931-1-2_ug71893_turrettini_file.jpg

page 2


02087_3931-3-4_ug71894_turrettini_file.jpg