181 Lettres

Lettre 3853 de Jean-Alphonse Turrettini à Melchior II Hurter

Genève 23.10.1727 [10 Kal. Novembr.1727]

Quod ad priores

Hurter a deviné juste quand il a supposé que le silence de JA, après sa première lettre, était dû à sa mauvaise santé; il lui demande néanmoins pardon aussi bien pour son retard que pour la brièveté de sa réponse. À cause de sa santé très fragile, il a dû interrompre tout commerce littéraire et, pour le moment, il lui serait très difficile, voire impossible, de penser à d'autres publications. Il est content que son correspondant ait apprécié celles qui ont déjà paru, tant à Genève qu'à Brunswick...

page 1

ms_fr_00481_f174r_ug59502_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f174v_ug59503_turrettini_file.jpg

Genève 23.10.1727 [10 Kal. Novembr.1727]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Zentralbibliothek (Zürich), Ms Car XV 80 (40)


Quod ad priores


Hurter a deviné juste quand il a supposé que le silence de JA, après sa première lettre, était dû à sa mauvaise santé; il lui demande néanmoins pardon aussi bien pour son retard que pour la brièveté de sa réponse. À cause de sa santé très fragile, il a dû interrompre tout commerce littéraire et, pour le moment, il lui serait très difficile, voire impossible, de penser à d'autres publications. Il est content que son correspondant ait apprécié celles qui ont déjà paru, tant à Genève qu'à Brunswick –  il faut dire que cette édition [Opuscula] a été faite à son insu et qu'elle est remplie de fautes – mais cela est dû davantage à la bienveillance de Hurter qu'au mérite de l'expéditeur. Tout ce qu'il peut dire, c'est qu'il est mû par un amour sincère de la vérité, de la piété et de la paix. Quant aux nouvelles littéraires, il remercie le destinataire de celles qu'il lui a données; à Genève, on imprime les œuvres du théologien parisien Launoy [Opera omnia] de même qu'une Histoire de la Réformation en français écrite par le professeur lausannois Ruchat. On réimprime aussi l'Histoire de Genève de Spon avec beaucoup d'augmentations. Il n'a vu aucun des jeunes hommes que Hurter lui avait recommandé, ni [Johann] Deggeler ni Ziegler [I]. Il le prie de saluer l'antistès de Schaffhouse [Eberhard Köchlin] et son propre père [Johann Heinrich].

Adresse

Schaffhouse


Lieux

Émission

Genève

Réception

Schaffhouse

Conservation

Zurich


Cités dans la lettre

page 1

ms_fr_00481_f174r_ug59502_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f174v_ug59503_turrettini_file.jpg