507 Lettres

Lettre 3818 de Jean Tronchin Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Paris 05.08.1727

On ne peut estre... plus

Tronchin est trĂšs touchĂ© par la mort du professeur [Samuel] Turrettini; c'est une perte irrĂ©parable et sa douleur est grande. C'Ă©tait, comme le dit JA, un homme excellent, qui avait beaucoup de talents et d'excellentes qualitĂ©s de cƓur. Ses enfants [Antoine, Charles, François-Jean II] sont Ă  plaindre, mais Tronchin se fait beaucoup de souci pour JA lui-mĂȘme dont il connaĂźt la tendresse qui le liait au dĂ©funt. Il le supplie de ne pas se laisser gagner par une douleur au demeurant bien lĂ©gitime. I...

page 1

01868_3818-1-2_ug71700_turrettini_file.jpg

page 2


01869_3818-3-4_ug71701_turrettini_file.jpg

Lettre 3818 de Jean Tronchin Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Paris 05.08.1727


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.T.12


On ne peut estre... plus


Tronchin est trĂšs touchĂ© par la mort du professeur [Samuel] Turrettini; c'est une perte irrĂ©parable et sa douleur est grande. C'Ă©tait, comme le dit JA, un homme excellent, qui avait beaucoup de talents et d'excellentes qualitĂ©s de cƓur. Ses enfants [Antoine, Charles, François-Jean II] sont Ă  plaindre, mais Tronchin se fait beaucoup de souci pour JA lui-mĂȘme dont il connaĂźt la tendresse qui le liait au dĂ©funt. Il le supplie de ne pas se laisser gagner par une douleur au demeurant bien lĂ©gitime. Il plaint aussi beaucoup le frĂšre [François-Jean I] du dĂ©funt, qui lui Ă©tait trĂšs proche. Il fera tout ce qui lui est possible pour les pauvres enfants. Tronchin et son neveu [Pierre] exĂ©cuteront au mieux la commission de JA; ils auraient achetĂ© les chevaux du dĂ©funt [Daniel Martine], mais ce n'est pas ce qu'il faut Ă  JA; ils achĂšteront seulement quelque chose de bien convenable. Tronchin a Ă©tĂ© trĂšs affectĂ© par cette perte; il est l'exĂ©cuteur testamentaire. Martine a laissĂ© Ă  la BibliothĂšque de GenĂšve le portrait que le roi [Louis XV] lui a destinĂ© pour les trĂšs longs services qu'il a rendus au landgrave [Karl VIII de Hesse-Kassel] auprĂšs de la Cour de France. Si Tronchin avait pu faire employer l'argent de ce portrait en livres, il l'aurait fait mais c'Ă©tait impossible. Il se rĂ©jouit de la bonne santĂ© de [Jean-Robert] Chouet.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

Paris

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

01868_3818-1-2_ug71700_turrettini_file.jpg

page 2


01869_3818-3-4_ug71701_turrettini_file.jpg