69 Lettres

Lettre 3790 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Paris 01.07.1727

Il y a longtems que

JA n'a pas répondu à la dernière lettre de Vernet, ce qui est sans doute dû à ses occupations à l'Académie et peut-être y – ce qu'il craint le plus – au retour de l'une des attaques qui affligent fréquemment son correspondant. Il devrait avoir reçu les deux volumes de La religion des Gaulois [de Martin] que Vernet a achetés sans avoir reçu d'ordre de JA. Cela a coûté 16 livres plus 50 sols pour la reliure de l'ouvrage de Le Courayer [Défense], somme que JA pourra remettre à la sœur...

+ 1 pages

page 1

02066_3790-1_ug71647_turrettini_file.jpg

page 2


02067_3790-2-3_ug71648_turrettini_file.jpg

page 3

02068_3790-4_ug71649_turrettini_file.jpg

Lettre 3790 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Paris 01.07.1727


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.V.1


Il y a longtems que


JA n'a pas répondu à la dernière lettre de Vernet, ce qui est sans doute dû à ses occupations à l'Académie et peut-être y – ce qu'il craint le plus – au retour de l'une des attaques qui affligent fréquemment son correspondant. Il devrait avoir reçu les deux volumes de La religion des Gaulois [de Martin] que Vernet a achetés sans avoir reçu d'ordre de JA. Cela a coûté 16 livres plus 50 sols pour la reliure de l'ouvrage de Le Courayer [Défense], somme que JA pourra remettre à la sœur aînée de Vernet [Marie Rigaud]. Montfaucon propose en souscription son grand ouvrage sur les Monuments de la monarchie française, dont Vernet devrait avoir envoyé le prospectus à [Jacques] Fabri et [Jacques] Barrillot avec prière de le passer à JA. Son Chrysostome est bien avancé [Opera omnia, 1715-1738]. La maison de Saint-Germain-des-Près n'a pas été ébranlée par l'orage, comme on le craignait, à la suite de son appel, même si un grand nombre de religieux avaient déjà molli, dont Thuillier, qui a chanté la palinodie dans une lettre imprimée [Lettre d'un ancien professeur]. À leur Diète, la majorité des supérieurs (6 sur 9) ont voté pour qu'on ne parlât pas de la bulle [Clément XI, Unigenitus] et pour qu'on n'obligeât personne à rétracter son appel. Cela a beaucoup dépité leur abbé, le cardinal de Bissy, qui avait promis à la Cour d'emporter la bataille et n'a au contraire obtenu d'autre résultat que de faire soulever de nouveau cette savante congrégation. Il avait en effet essayé de résoudre l'affaire en bon politique, en sollicitant des lettres de cachet, mais un confrère plus sage n'a pas voulu les lui donner. Tout est calme du côté du père Le Courayer. Seul l'évêque de Marseille [Belsunce] a publié un mandement contre lui [Instruction pastorale], à la suite de la dénonciation qu'un prêtre a faite de son livre [Dissertation]. Le père a été obligé de se justifier en écrivant deux ou trois lettres. Il attend de pied ferme le père Hardouin qui veut encore en découdre. Guiton est retourné en Hollande et a pour successeur [Gabriel] Dumont qui a étudié à Genève et qui a été auparavant à Leipzig et à Rotterdam. [Philippe] Archimbaud est parti pour l'Angleterre; Vernet avait mis au mois de mai, dans l'une de ses caisses adressées à son oncle, La religion des Gaulois. [Jean IV] Sarasin, avec qui Vernet s'entretient longuement sur l'Académie, lui a parlé des leçons de JA sur les méthodes du clergé. Il espère voir bientôt le Sermon de JA sur le jeu. Il se demande aussi si JA a donné des thèses dans les trois derniers mois. Il faut que cet ouvrage soit bientôt terminé. Vernet avait demandé à JA de lui envoyer quelques-unes des lettres d'un anonyme [Vernet, Deux lettres].

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Paris

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

02066_3790-1_ug71647_turrettini_file.jpg

page 2


02067_3790-2-3_ug71648_turrettini_file.jpg

page 3

02068_3790-4_ug71649_turrettini_file.jpg