46 Lettres

Lettre 3768 de Jean I Barbeyrac Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Groningue 10.05.1727

Depuis que j'ai reçu

Barbeyrac remercie JA de l'intérêt qu'il porte au jeune [Evert Joost] Lewe [van Aduard van Hoogkerk] dont le père [Evert Joost Lewe van Aduard] est revenu des fâcheuses impressions qu'il avait eues. Il a finalement reçu la version genevoise du Nouveau Testament [Genève, 1726] qui lui plaît franchement beaucoup; si elle n'est pas parfaite, elle a une simplicité élégante et des tours tout à fait heureux, ce qui est d'autant plus à souligner qu'elle est de différentes mains. On est du reste...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f251r_ug60755_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f251v_ug60756_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f252r_ug60757_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f252v_ug60758_turrettini_file.jpg

Groningue 10.05.1727


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 484 (f.251-252)


Depuis que j'ai reçu


Barbeyrac remercie JA de l'intérêt qu'il porte au jeune [Evert Joost] Lewe [van Aduard van Hoogkerk] dont le père [Evert Joost Lewe van Aduard] est revenu des fâcheuses impressions qu'il avait eues. Il a finalement reçu la version genevoise du Nouveau Testament [Genève, 1726] qui lui plaît franchement beaucoup; si elle n'est pas parfaite, elle a une simplicité élégante et des tours tout à fait heureux, ce qui est d'autant plus à souligner qu'elle est de différentes mains. On est du reste sur la bonne voie puisqu'on déclare vouloir l'améliorer dans une nouvelle édition [Genève, 1739]. Il a commencé à la lire, avec l'exemplaire grec à côté, à partir de Matthieu et a fait quelques petites remarques. Il en propose une à propos de Tite 3,2 : "Sachant qu'un tel homme péche, quoi que sa propre conscience le condamne". Or il trouve ce "quoi que" fort mal traduit puisqu'on insinue qu'on ne pèche pas quand on n'est pas condamné par sa conscience. L'orginal – "étant condamné par sa propre conscience" – permet au plus de traduire "parce que sa propre conscience le condamne". Il a envoyé à Amsterdam, pour l'impression, un Traité de la morale des Pères où il défend un article de la préface de Pufendorf [Le droit des gens] contre l'Apologie du père Ceillier. Il avait d'abord pensé en faire une dissertation à insérer dans sa nouvelle édition de Pufendorf dont l'imprimeur diffère depuis longtemps la publication [Amsterdam, 1732], mais les dimensions qu'a prises l'ouvrage l'ont incité à le publier à part. Il y a développé surtout le sujet de la tolérance civile, mais sans oublier celui de la tolérance ecclésiastique. Il s'exprime tout au long en professeur et en protestant, fidèle aux principes généraux de la Réforme. Il a traité aussi le thème des allégories et, même s'il s'est limité à Origène et aux Pères, ce qu'il dit ne manquera pas de déplaire aux coccéiens. Il travaille maintenant à la traduction française du De legibus naturæ de Cumberland, dont paraît une traduction anglaise avec des notes faites par un certain Maxwell, prêtre irlandais; il a quelques feuilles de cette traduction dont il joindra les notes aux siennes. L'original, bon en lui-même, est très abstrait, écrit dans un style très dur et peu exact. La nouvelle édition du Concile de Constance de Lenfant est achevée. Les Wetstein [Gerard et Rudolph] publient, sur l'édition anglaise [1726], le Térence et le Phèdre de Bentley, qui ne manquera pas de susciter des critiques, notamment de la part de Hare et de Burman; et pourtant Bentley et Burman étaient très unis par leur animosité commune contre [Jean] Le Clerc. Du reste, dans l'Ovide de Burman [Amstelodami, 1727], il saisit toutes les occasions pour maltraiter Le Clerc. Celui-ci s'est accordé avec les Wetstein pour la publication de la suite de son commentaire sur l'Ancien Testament. Fabricius doit publier son Dion Cassius chez les mêmes imprimeurs, alors que de la Chapelle a promis une traduction française des sermons anglais de Ditton sur la résurrection [La religion chrétienne démontrée]. L'édition de Montaigne [La Haye, 1727] est achevée et il est sûr qu'elle vaudra mieux que les précédentes, toutes de [Pierre I] Coste. Le Journal littéraire annonçait, il y a quelque temps, la parution de l'abrégé d'histoire ecclésiastique de JA et Barbeyrac espère que cela se réalisera vraiment. Il a appris par [Georges] Polier [de Bottens] que JA avait publié une nouvelle dissertation sur la vérité de la religion chrétienne [Disputatio, pars quinta, 1726] et qu'il s'apprêtait à en publier une autre sur les prophéties, ce qui sera fort de saison, à cause de Collins. On avait oublié [Jean-Pierre] de Crousaz à Groningue, mais on s'est malheureusement rappelé de lui, puisque le nouveau locataire de la maison a trouvé dans le jardin une boîte avec un enfant;tout le monde a dit que c'était l'enfant de la fille cadette [Marie] de de Crousaz. Le Magistrat a ordonné de le remettre là où on l'avait trouvé.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Groningue

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

Ouvrages

A Treatise of the laws of nature [...] made English from the Latin by John Maxwell Comœdiæ Comœdiæ De legibus naturæ disquisitio philosophica, Disputatio apologetica pro veritate religionis christianæ, adversus incredulorum difficultates. Pars quinta, quam […] sub præsidio Joh. Alph. Turrettini […] publice defendet Joh. Alphonsus Fatio Genevensis Epistola critica ad eruditissimum virum H. B. S. E. I. [i.e Henry Bland] in qua omnes doctissimi Bentleii in Phædrum notæ atque emendationes expenduntur, dans Phèdre, Fabularum æsopiarum libri quinque Epistola critica ad eruditissimum virum H. B. S. E. I. [i.e Henry Bland] in qua omnes doctissimi Bentleii in Phædrum notæ atque emendationes expenduntur Essais. Publiés par Pierre Coste Essais [...] avec de suite remarques et autres éclaircissements Fabularum æsopiarum libri quinque Fabularum æsopiarum libri quinque cum novo commentario Petri Burmanni Histoire du concile de Constance Historiæ romanæ quæ supersunt Journal littéraire La Religion chrétienne démontrée par la resurrection de Notre-Seigneur Jésus-Christ [...] Traduit de l'anglois par A.D.L.C. Le Droit de la nature et des gens, ou système général des principes les plus importants de la morale, de la jurisprudence et de la politique [...] traduit du latin par J. Barbeyrac Les Essays [...] Par Pierre Coste. Nouvelle édition plus ample et plus correcte que les dernieres de Londres et de Paris Opera omnia [...] , cura et studio Petri Burmanni qui et suas in omne opus notas adjecit Traité de la morale des Pères de l'Eglise Traité philosophique des loix naturelles [Avec une traduction de « A Brief account of the life of Richard Cumberland » par S. Payne] Veteris Testamenti Prophetæ, BIBLE (Nouveau testament) Le Nouveau Testament. Traduction nouvelle revue et approuvée par les pasteurs et professeurs de Genève BIBLE (Nouveau testament) Le Nouveau Testament revu et conféré sur les textes grecs par les pasteurs et professeurs de l'Eglise de Genève ➤ Lister (23)

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f251r_ug60755_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f251v_ug60756_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f252r_ug60757_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f252v_ug60758_turrettini_file.jpg