207 Lettres

Lettre 3742 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 05.02.1727

Je vois de plus en plus

Ostervald remercie du tĂ©moignage d'affection que son ami lui donne en lui Ă©crivant, malgrĂ© sa maladie. Il a reçu avec beaucoup de plaisir la mĂ©daille de feu [Louis I] Tronchin dont il ignorait l'existence; il remercie JA de lui avoir achetĂ© la Chronologia de Cappel et lui en demande le prix. Sa MajestĂ© [Friedrich Wilhelm I] a fait connaĂźtre son indignation devant le refus du Conseil d'État d'entĂ©riner ce qu'il avait accordĂ© aux ecclĂ©siastiques; il leur ordonne, avec menaces, de procĂ©der Ă ...

+ 4 pages

page 1

ms_fr_00491_f053r_ug64758_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f053v_ug64759_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f054r_ug64760_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f054v_ug64761_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00491_f055r_ug64762_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00491_f055v_ug64763_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 05.02.1727


Lettre autographe, adressée. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 491 (f.53-55)

Budé, Lettres, III, p.177-178.


Je vois de plus en plus


Ostervald remercie du tĂ©moignage d'affection que son ami lui donne en lui Ă©crivant, malgrĂ© sa maladie. Il a reçu avec beaucoup de plaisir la mĂ©daille de feu [Louis I] Tronchin dont il ignorait l'existence; il remercie JA de lui avoir achetĂ© la Chronologia de Cappel et lui en demande le prix. Sa MajestĂ© [Friedrich Wilhelm I] a fait connaĂźtre son indignation devant le refus du Conseil d'État d'entĂ©riner ce qu'il avait accordĂ© aux ecclĂ©siastiques; il leur ordonne, avec menaces, de procĂ©der Ă  l'entĂ©rinement. Le mĂȘme ordre est rĂ©itĂ©rĂ© par un autre document du Cabinet qui ordonne aussi de faire connaĂźtre par tout le pays que la volontĂ© du roi est qu'on ait du respect pour les pasteurs. L'entĂ©riment se fait aujourd'hui, mais Ostervald ne sait pas s'ils auront vraiment la paix. Les peuples de Valangin ont Ă©tĂ© tellement prĂ©venu contre les ministres par certains meneurs que des actes de violence ne sont pas Ă  exclure. Les dĂ©putĂ©s [Jean-Louis Chouppard, David Vattel, Abraham II Perrot], de leur cĂŽtĂ©, ont fait connaĂźtre au roi que le ministre d'Ilgen ne leur Ă©tait pas favorable; dorĂ©navant ils devront s'adresser Ă  Knyphausen, qui a fait montre de beaucoup de bontĂ© Ă  leur Ă©gard. Ostervald envoie Ă  JA la copie d'une lettre du roi aux dĂ©putĂ©s. Par ce rĂ©cit, JA peut voir combien grande est la dette Ă  l'Ă©gard de mylord [Wake] et combien son intervention Ă©tait nĂ©cessaire. Les dĂ©putĂ©s lui ont Ă©crit de Berlin pour le remercier et Ostervald en fera de mĂȘme. Ce qui est terrible, c'est que la nouvelle gĂ©nĂ©ration, celle qui gouvernera l'État, n'a pas de religion et hait les ministres. Il prie JA de faire connaĂźtre la nouvelle Ă  Berne et Ă  Zurich. Les dĂ©putĂ©s ont vu [Johann Arnold] Nolten et en ont Ă©tĂ© trĂšs bien reçus; il a tĂ©moignĂ© la plus grande estime pour l'ami de BĂąle [Samuel Werenfels] et pour JA. Ils devaient le revoir encore et cela a fait plaisir au roi. Le maire de NeuchĂątel [François de Chambrier], qui a rĂ©intĂ©grĂ© ses fonctions et Ă©crit au roi, remercie JA de la part qu'il a prise Ă  son rĂ©tablissement. Les affaires de Berlin ont tellement occupĂ© Ostervald que celui-ci n'a pas pu envoyer les cahiers avec ses remarques sur la version de la Bible.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 4 pages

page 1

ms_fr_00491_f053r_ug64758_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f053v_ug64759_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f054r_ug64760_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f054v_ug64761_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00491_f055r_ug64762_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00491_f055v_ug64763_turrettini_file.jpg