33 Lettres

Lettre 3661 de Barthélemy Barnaud à Jean-Alphonse Turrettini

Rossinière 18.07.1726

Monsieur le Ministre De Crousaz a reçu

Barnaud transcrit une lettre qu'on vient de lui envoyer et qui dit ce qui suit: le fils [Abraham] de [Jean-Pierre] de Crousaz a reçu une lettre de la part de son père dans laquelle celui-ci dément formellement les bruits qui veulent qu'il ait fourni à [Jean I] Barbeyrac les pièces académiques qui se trouvent dans les Mémoires sur le Consensus. Il qualifie les auteurs de tels discours de coquins et de scélérats. Il donne plusieurs raisons du fait qu'il ne peut pas être impliqué dans cette...

page 1

0330_3661-1-2_ug71445_turrettini_file.jpg

page 2


0331_3661-3-4_ug71446_turrettini_file.jpg

Rossinière 18.07.1726


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.B.8

Extraits dans Meylan, Barbeyrac, p.146 (n.1).


Monsieur le Ministre De Crousaz a reçu


Barnaud transcrit une lettre qu'on vient de lui envoyer et qui dit ce qui suit: le fils [Abraham] de [Jean-Pierre] de Crousaz a re√ßu une lettre de la part de son p√®re dans laquelle celui-ci d√©ment formellement les bruits qui veulent qu'il ait fourni √† [Jean I] Barbeyrac les pi√®ces acad√©miques qui se trouvent dans les M√©moires sur le Consensus. Il qualifie les auteurs de tels discours de coquins et de sc√©l√©rats. Il donne plusieurs raisons du fait qu'il ne peut pas √™tre impliqu√© dans cette affaire: cela fait un an qu'il est en froid avec Barbeyrac; celui-ci ne peut pas √™tre l'auteur puisque le texte n'a pas son style mordant; de Crousaz n'est pas propre aux compilations et a mieux √† faire; on a mont√© toute cette histoire pour nuire √† son fils pour la chaire de philosophie; il affirme enfin conna√ģtre l'identit√© de l'auteur, le m√™me √† qui l'on doit les remarques et la traduction [Formulaire de consentement]. Il ajoute enfin que le libraire, qui a c√©d√© aux sollicitations venant de Suisse et s'est maintenant bien repanti d'avoir publi√© cet ouvrage, lui en a dit assez sur l'auteur pour le confirmer dans son id√©√©. Il menace √©galement de r√©v√©ler son nom si les circonstances l'y obligent. Il demande aussi √† son fils de transmettre la lettre au conseiller Tillier [II], lequel a √©crit √† un de ses amis de Kassel pour le prier de s'enqu√©rir aupr√®s de de Crousaz de l'auteur des M√©moires. Il para√ģt qu'√† Berne l'affaire s'est calm√©e et qu'on n'en parle plus, peut-√™tre parce qu'on a reconnu que, dans l'ensemble, les M√©moires sont plut√īt mod√©r√©s, m√™me si le conseiller dit que certains endroits lui font du tort. Il para√ģt qu'il a charg√© [Jean-Jacques] Salchli de les examiner et d'y r√©pondre. C' est ici que se termine la lettre transcrite par Barnaud. Celui-ci ajoute qu'on √©crit de Gen√®ve √† [Vincent] Perret qu'on croit l'auteur genevois mais il ne voit pas qui on pourrait soup√ßonner avec vraisemblance. Crassus a √©t√© combl√© d'honneurs; on lui a donn√© 50 √©cus blancs pour son voyage, on a affranchi ses vignes d'une d√ģme tr√®s on√©reuse et et on lui a accord√© un brevet pour √™tre re√ßu ministre sans autre preuve qu'un sermon. On lui a aussi propos√© de concourir pour la chaire de philosophie mais il a refus√©, ayant obtenu tout ce qu'il souhaitait. L'√©lection du professeur de th√©ologie est renvoy√©e √† apr√®s les moissons. [Marc-Benjamin Rosset] de Rochefort a certainement √©crit √† JA. La sant√© de JA est toujours aussi mauvaise et Barnaud fait des vŇďux pour sa conservation. Il a √©galement appris que son fils [Marc Turrettini] √©tait √† Rolle avec [Charles] Chais.

Adresse

Genève


Lieux

√Čmission

Rossinière

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

0330_3661-1-2_ug71445_turrettini_file.jpg

page 2


0331_3661-3-4_ug71446_turrettini_file.jpg