38 Lettres

Lettre 3660 de Samuel Werenfels Ă  Jean-Alphonse Turrettini

BĂąle 17.07.1726

Ex agro. quo

La derniĂšre lettre de JA a informĂ© Werenfels, qui se trouvait alors Ă  la campagne, du grave danger encouru par son ami: il fait les vƓux les plus ardents pour que Dieu veuille le conserver pour le bien de son Église et de tous les autres. Il a traitĂ© avec Passavant de l'affaire dont l'avait priĂ© JA; ce qu'on a trouvĂ© de mieux pour [Jean-Jacques II] Trembley, a Ă©tĂ© de l'installer chez Waldkirch, docteur en droit et professeur Ă  l'AcadĂ©mie, qui demande pour l'hĂ©bergement et la nourriture 2 talĂšres...

page 1

00056_3660-1-2_ug71443_turrettini_file.jpg

page 2


00057_3660-3-4_ug71444_turrettini_file.jpg

BĂąle 17.07.1726


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (L)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.W.3-III


Ex agro. quo


La derniĂšre lettre de JA a informĂ© Werenfels, qui se trouvait alors Ă  la campagne, du grave danger encouru par son ami: il fait les vƓux les plus ardents pour que Dieu veuille le conserver pour le bien de son Église et de tous les autres. Il a traitĂ© avec Passavant de l'affaire dont l'avait priĂ© JA; ce qu'on a trouvĂ© de mieux pour [Jean-Jacques II] Trembley, a Ă©tĂ© de l'installer chez Waldkirch, docteur en droit et professeur Ă  l'AcadĂ©mie, qui demande pour l'hĂ©bergement et la nourriture 2 talĂšres par semaine. Quant Ă  l'instruction, 2 talĂšres par mois pour une heure par jour; le double si l'Ă©lĂšve fait deux heures par jour. C'est Ă  ces conditions qu'on a pu persuader le docteur de prendre Trembley chez lui. La maison du docteur est contiguĂ« Ă  la sienne. Werenfels a fĂȘtĂ© ses 70 ans, un Ăąge qu'il n'aurait jamais pensĂ© atteindre. À ce stade de la vie, il faut se prĂ©parer Ă  la nouvelle vie. Il demande Ă  son ami Ă  ce propos s'il peut lui indiquer des livres pour cela. On a traduit en français d'excellents ouvrages anglais; il a lu par exemple quelque chose de l'Ă©vĂȘque de Bangor [Hoadly] qu'il a beaucoup apprĂ©ciĂ© [Moyen de plaire] ; il aurait voulu l'acheter mais il est introuvable chez les libraires d'ici. Il a vu aussi l'histoire du Consensus [Barnaud, MĂ©moires] plutĂŽt bien faite; mais peut-ĂȘtre, par ces temps, il serait mieux de se taire sur de telles matiĂšres plutĂŽt que d'exciter les esprits. Tous ceux qui ont une vraie idĂ©e de la religion doivent avoir de la peine Ă  s'imaginer qu'on puisse se disputer sur de telles inepties. Il attend avec impatience le Nouveau Testament [GenĂšve, 1726] que JA lui a promis.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

BĂąle

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

00056_3660-1-2_ug71443_turrettini_file.jpg

page 2


00057_3660-3-4_ug71444_turrettini_file.jpg