32 Lettres

Lettre 3644 de Hans Heinrich II Ott à Jean-Alphonse Turrettini

Zurich 25.06.1726

I take this first

Ott est bien arrivé à Zurich; il remercie infiniment JA et sa famille ainsi que tous les amis genevois des amabilités dont il a été l'objet. Comme il l'a écrit à l'archevêque [Wake], si celui-ci même avait été à Genève, il n'aurait pas été mieux reçu. Ott se fait du souci pour la santé de JA. Il est impressionné par la façon dont celui-ci supporte cet état lamentable d'oppression. Il a trouvé son père [Johann Baptista] en bonne santé, mis à part quelques petites incommodités dues à l'âge; quant...

page 1

00566_3644-1_ug71418_turrettini_file.jpg

page 2


00567_3644-2_ug71419_turrettini_file.jpg

Zurich 25.06.1726


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (Ang)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.O.5


I take this first


Ott est bien arrivé à Zurich; il remercie infiniment JA et sa famille ainsi que tous les amis genevois des amabilités dont il a été l'objet. Comme il l'a écrit à l'archevêque [Wake], si celui-ci même avait été à Genève, il n'aurait pas été mieux reçu. Ott se fait du souci pour la santé de JA. Il est impressionné par la façon dont celui-ci supporte cet état lamentable d'oppression. Il a trouvé son père [Johann Baptista] en bonne santé, mis à part quelques petites incommodités dues à l'âge; quant à lui, le voyage l'a beaucoup fatigué et il ne se sent pas très bien mais il espère se rétablir en peu de temps. À Lausanne, il a vu [Barthélemy] Barnaud qui l'a accompagné chez [Gabriel] Bergier où ils se sont entretenus pendant une demi-heure avec [François-Frédéric] Treytorrens et [Louis-César] de Saussure; l'échange aurait pu être plus profitable s'il avait duré plus longtemps. À Berne, il n'est resté que deux heures et n'est pas sorti de l'auberge. D'après ce qu'il a entendu à table, les deux professeurs à Lausanne seront Treytorrens et de Trey [I]. La semaine dernière, la gazette de Zurich a publié un compte-rendu de la solennité genevoise [pour célébrer l'anniversaire du roi d'Angleterre, George I] à partir d'une lettre qu'Ott avait envoyée à son père. En général il ne fait pas ce genre de choses, mais sachant que ce périodique est beaucoup lu en Allemagne, il a pensé qu'il serait bon que l'on sût que le roi d'Angleterre avait davantage d'amis qu'on ne le pense.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Zurich

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00566_3644-1_ug71418_turrettini_file.jpg

page 2


00567_3644-2_ug71419_turrettini_file.jpg