97 Lettres

Lettre 3615 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

NeuchĂątel 17.04.1726

J'ay reçu en fort

Ostervald a reçu en trÚs bon état la montre qui maintenant va fort bien, sûrement grùce à la recommandation de JA auprÚs de [François (?)] Terroux. L'article de la Gazette de Hollande ["Extrait d'une lettre"] concernant le maire [François de Chambrier] a été envoyé de Neuchùtel par des gens qui étaient mécontents d'un précédent article ["De Neuchùtel"] qui lui était favorable; il paraßt qu'avec 30 sous on fait publier ce qu'on veut. Ostervald remercie JA de ce qu'il a écrit à Townshend; o...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00491_f061r_ug64774_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f061v_ug64775_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f062r_ug64776_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f062v_ug64777_turrettini_file.jpg

NeuchĂątel 17.04.1726


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
BibliothĂšque de GenĂšve, Ms fr 491 (f.61-62)

Extrait dans Gretillat, Ostervald, p. LXIII-LXIV, n°117.


J'ay reçu en fort


Ostervald a reçu en trĂšs bon Ă©tat la montre qui maintenant va fort bien, sĂ»rement grĂące Ă  la recommandation de JA auprĂšs de [François (?)] Terroux. L'article de la Gazette de Hollande ["Extrait d'une lettre"] concernant le maire [François de Chambrier] a Ă©tĂ© envoyĂ© de NeuchĂątel par des gens qui Ă©taient mĂ©contents d'un prĂ©cĂ©dent article ["De NeuchĂątel"] qui lui Ă©tait favorable; il paraĂźt qu'avec 30 sous on fait publier ce qu'on veut. Ostervald remercie JA de ce qu'il a Ă©crit Ă  Townshend; on verra ce que cela donne. Il y a un trĂšs grand acharnement de l'indigne baron [StrunkedĂ©] contre le maire et, en gĂ©nĂ©ral, contre tous les honnĂȘtes gens. Pendant qu'il Ă©tait Ă  NeuchĂątel, il a fait des enquĂȘtes secrĂštes pour trouver de quoi l'attaquer; Ă  la fin, se rendant compte qu'il ne pouvait pas l'avoir du cĂŽtĂ© de la droiture et du comportement, il lui a fait une querelle d'Allemand. Ainsi ce misĂ©rable, qui a jetĂ© le pays dans la confusion et y a menĂ© une vie infĂąme par ses dĂ©bauches et ses ivrogneries, triomphe maintenant. Comment faire revenir le roi [Friedrich Wilhelm I] de sa prĂ©vention puisqu'on n'a pas accĂšs Ă  lui? On dit que Townshend est trĂšs liĂ© avec d'Ilgen et on peut donc craindre qu'il n'agisse pas correctement dans cette affaire. JA sera sĂ»rement au courant de la grande Ă©motion qu'a causĂ© la concurrence entre [Jean-Louis] Chouppard et [Ferdinand] de Montmollin d'une part pour la place de [Bernard] GĂ©lieu et entre de Montmollin et Bugnot d'autre part pour celle de diacre; on s'est brouillĂ© et divisĂ© comme jamais auparavant et on n'en est pas revenu. Il y a une passion trĂšs violente contre les ministres et contre la Compagnie et on n'a plus d'amis parmi ceux qui ont du crĂ©dit. On se dĂ©chire par des libelles et par des vers satiriques, on se calomnie et on fait des vers contre les pasteurs. On taxe le premier (Ostervald lui-mĂȘme) d'hypocrisie, on raille le second [David II Sandoz] pour une rĂ©compense reçue et on dit du troisiĂšme [Chouppard] qu'il n'est bon que pour la philosophie. Ostervald a Ă©tĂ© trĂšs Ă©difiĂ© en apprenant tout ce qu'on faisait Ă  GenĂšve pour l'examen des aspirants. Il est fĂąchĂ© de la suspension de [Louis-CĂ©sar] de Saussure ; il Ă©tait sĂ»r qu'on lui en voulait et que, tĂŽt ou tard, on le mortifierait. Pour un homme de son Ăąge, [Jean-Pierre] de Crousaz est bien volage et cela ne le mĂšnera Ă  rien. Le mal d'Ostervald augmente considĂ©rablement; Manget dit qu'il s'y attendait et le rassure.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00491_f061r_ug64774_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f061v_ug64775_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f062r_ug64776_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f062v_ug64777_turrettini_file.jpg