207 Lettres

Lettre 3588 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

NeuchĂątel 20.02.1726

Comme vous me dites

Ostervald remercie JA de lui avoir fait part de la rĂ©ponse du comte [Friedrich Johannes] de Bothmer au comte [Armand-Louis] de Marsay; on verra ce que cela produira. On pourra suggĂ©rer au comte de Marsay d'Ă©crire Ă  de Bothmer qu'Ă  GenĂšve et dans le reste de la Suisse on parle beaucoup de la suspension du maire de NeuchĂątel [François Chambrier] et qu'on croit que le roi [Friedrich Wilhelm I] a Ă©tĂ© trompĂ©. En effet l'affaire est d'autant plus surprenante que le maire est un honnĂȘte homme, un magis...

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00491_f044r_ug64736_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f044v_ug64737_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f045_001r_ug64738_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f045_001v_ug64739_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00491_f045_002r_ug64740_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00491_f045_002v_ug64741_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00491_f045_003r_ug64742_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00491_f045_003v_ug64743_turrettini_file.jpg

NeuchĂątel 20.02.1726


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 491 (f.44-45)


Comme vous me dites


Ostervald remercie JA de lui avoir fait part de la rĂ©ponse du comte [Friedrich Johannes] de Bothmer au comte [Armand-Louis] de Marsay; on verra ce que cela produira. On pourra suggĂ©rer au comte de Marsay d'Ă©crire Ă  de Bothmer qu'Ă  GenĂšve et dans le reste de la Suisse on parle beaucoup de la suspension du maire de NeuchĂątel [François Chambrier] et qu'on croit que le roi [Friedrich Wilhelm I] a Ă©tĂ© trompĂ©. En effet l'affaire est d'autant plus surprenante que le maire est un honnĂȘte homme, un magistrat intĂšgre et un fidĂšle serviteur de Sa MajestĂ©. Cette suspension a provoquĂ© une abondante correspondance de la part de tout le voisinage qui a fait part d'une grande indignation. Ce sont du reste ses bonnes qualitĂ©s qui l'ont perdu aux yeux du baron [de StrunckedĂ©] et du ministre [d'Ilgen]. Il est vrai que la ville de NeuchĂątel ne pense pas que le roi puisse suspendre les officiers selon son bon plaisir. Si tel Ă©tait le cas, tout le monde serait vite Ă  la merci du souverain et les tribunaux ne feraient qu'obĂ©ir au roi. Les dĂ©putĂ©s ont informĂ© LL.EE. de Berne, qui sont juges entre le prince et la ville, de toute cette affaire; celles-ci ont d'abord voulu essayer une solution Ă  l'amiable en Ă©crivant au roi. On verra quel en sera l'effet. Ostervald espĂšre que les changements intervenus dans l'Église de GenĂšve seront pour l'Ă©dification. Il est content que [Jean-Louis] Chouppard soit son collĂšgue. Il Ă©crira le lendemain Ă  [Abraham] Bourgeois ce que JA souhaite.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00491_f044r_ug64736_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00491_f044v_ug64737_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00491_f045_001r_ug64738_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00491_f045_001v_ug64739_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00491_f045_002r_ug64740_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00491_f045_002v_ug64741_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00491_f045_003r_ug64742_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00491_f045_003v_ug64743_turrettini_file.jpg