28 Lettres

Lettre 3584 de Johann Baptista Ott à Jean-Alphonse Turrettini

Zurich 19.02.1726

Multis nominibus me

Ott a reçu par le biais de [Kaspar] Landolt, qui est de retour, les thèses pénétrantes de JA [Disputatio, pars prima-quarta, 1724-1725] ; il a pris soin de distribuer les exemplaires aux personnes auxquelles ils étaient destinés. Balber, qui se trouve maintenant à Schwerzembach, les a aussi reçues. Quant à Ott, il les a dévorées et ne peut qu'en admirer la clarté et la solidité. Il y a des choses dans le corollaire que certaines personnes de Zurich n'approuveront pas, comme par exe...

+ 1 pages

page 1

00411_3584-1_ug71325_turrettini_file.jpg

page 2


00412_3584-2-3_ug71326_turrettini_file.jpg

page 3

00413_3584-4_ug71327_turrettini_file.jpg

Zurich 19.02.1726


Lettre autographe, signée. Inédite. (L)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.O.4


Multis nominibus me


Ott a reçu par le biais de [Kaspar] Landolt, qui est de retour, les thèses pénétrantes de JA [Disputatio, pars prima-quarta, 1724-1725] ; il a pris soin de distribuer les exemplaires aux personnes auxquelles ils étaient destinés. Balber, qui se trouve maintenant à Schwerzembach, les a aussi reçues. Quant à Ott, il les a dévorées et ne peut qu'en admirer la clarté et la solidité. Il y a des choses dans le corollaire que certaines personnes de Zurich n'approuveront pas, comme par exemple l'article où est refusée la définition donnée par Augustin des vertus des païens comme de splendides péchés [Disputatio, pars prima, Corollaria, VIII]. L'utilité de ces dissertations dépasse le milieu de l'Académie, puisqu'elles rendent service au genre humain tout entier. Ott est très reconnaissant du fait que l'archevêque [Wake] ait permis à son fils [Hans Heinrich II] de faire un voyage dans sa patrie. Il n'a pas assez de mots pour remercier JA de la belle médaille de l'archevêque qu'il lui a envoyée. Même avant de recevoir la lettre de JA, on s'était occupé de l'argent destiné aux Églises du Désert; [Hans Kaspar II] Escher lui a dit qu'on attendait seulement le catalogue des livres qu'on juge nécessaire d'envoyer à ces communautés, ce qu'apprendra [Friedrich Salomon] Ulrich, pasteur français [sc. de l'Église française de Zurich]. Il s'est aussi occupé de transmettre l'argent dont une partie a été donnée à Du Plan. Les changements qui ont été faits dans l'Église de Genève l'ont été à la gloire de Dieu. On a perdu à Zurich Hans Jakob I Escher, fils de l'ancien bourgmestre Heinrich I. La dernière lettre de son fils a appris à Ott le retour de l'Anglais Falkner qui ramène un important trésor en médailles anciennes.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Zurich

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

00411_3584-1_ug71325_turrettini_file.jpg

page 2


00412_3584-2-3_ug71326_turrettini_file.jpg

page 3

00413_3584-4_ug71327_turrettini_file.jpg