202 Lettres

Lettre 3551 de William Wake à Jean-Alphonse Turrettini

[Angleterre] 01.11.1725 [21.10.1725 (v.s.)]

I had this morning

Wake a reçu les médailles par Heylin et est très reconnaissant à [Jean] Dassier de l'honneur qu'il lui a fait. Il est très redevable à JA et à la Vénérable Compagnie. Il a pris la liberté d'écrire à [Jean-Frédéric I] Ostervald au sujet de l'affaire qui lui tient à cœur; il pense que le roi [George I] et son secrétaire [Townshend] ont été très occupés avec les affaires publiques et qu'ils ont remis les autres questions à leur retour en Angleterre. C'est à ce moment-là que les pauvres dames [Franç...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_493_f136r_ug66051_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f136v_ug66052_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_493_f137r_ug66053_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_493_f137v_ug66054_turrettini_file.jpg

Lettre 3551 de William Wake à Jean-Alphonse Turrettini

[Angleterre] 01.11.1725 [21.10.1725 (v.s.)]


Lettre autographe, signée, adressée. (Ang)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 493 (f.136-137)

Extraits dans Sykes, Wake, II, p.210, 213.


I had this morning


Wake a reçu les médailles par Heylin et est très reconnaissant à [Jean] Dassier de l'honneur qu'il lui a fait. Il est très redevable à JA et à la Vénérable Compagnie. Il a pris la liberté d'écrire à [Jean-Frédéric I] Ostervald au sujet de l'affaire qui lui tient à cœur; il pense que le roi [George I] et son secrétaire [Townshend] ont été très occupés avec les affaires publiques et qu'ils ont remis les autres questions à leur retour en Angleterre. C'est à ce moment-là que les pauvres dames [Françoise et Uranie de Rochegude] devraient renouveler leur requête. Wake remercie JA de la belle édition des lois civiles; lui-même avait procuré une réimpression anglaise [1723] ; il avait chargé l'évêque de Petersborough [Kennett] du soin de cette édition et celui-ci en avait écrit la nouvelle préface. Il ne s'est trompé que sur un point, en attribuant l'ouvrage à [Henry] Maurice, chapelain de l'archevêque Sancroft, alors qu'il est du docteur Whitby, un ecclésiastique qui vit encore et qui est chanoine et trésorier de l'Église de Salisbury. Il est également auteur de beaucoup d'autres ouvrages contre la papauté ainsi que de notes simples mais utiles sur le Nouveau Testament. Il ne savait rien de la traduction française publiée en Angleterre jusqu'à ce qu'elle ait été entreprise par un gentilhomme, totalement inconnu de Wake. Il est heureux que cette nouvelle traduction ait été corrigée. Il a lu le mémoire d'Ostervald sur l'état de la religion aux Indes; il doute lui aussi du bon choix de la plupart des missionnaires envoyés. La petite colonie de Tranquebar est florissante et Schulze a bien occupé la place de Ziegenbalgh. À la première occasion, Wake enverra à JA ce qui a été publié par la Société pour la propagation de l'Évangile. Le nouveau Collège aux Barbados [aux Barbades?] est presque terminé et celui de Guillaume et Marie en Virginie devrait être un peu plus plein qu'il ne l'était. On prend plus de soin qu'auparavant d'envoyer des ministres, des catéchètes et des maîtres d'école à l'étranger. [Daniel Ernst] Jablonski a fait ce qu'il a pu à Berlin et Wake a secondé ses bonnes intentions. Il transcrit un passage d'une lettre de Klemm où celui-ci affirme que les efforts de Wake pour la réunion n'ont pas été vains. Wake est content que ses compliments à [Antoine I] Maurice aient eu de bons effets; il espère que l'unanimité qui règne dans l'Église de Genève amènera un esprit de modération dans le voisinage également. [Hans Heinrich II] Ott devrait se rendre en Suisse au printemps prochain pour voir son père [Johann Baptista] ; Wake aimerait bien pouvoir l'accompagner incognito.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Angleterre

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_493_f136r_ug66051_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f136v_ug66052_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_493_f137r_ug66053_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_493_f137v_ug66054_turrettini_file.jpg