58 Lettres

Lettre 3546 de Barthélemy Barnaud à Jean-Alphonse Turrettini

Lausanne 14.10.1725

Il est bien triste

Barnaud fait des vƓux pour le rĂ©tablissement de JA. Puisque JA le juge opportun, il peut envoyer la chose en question [probablement la prĂ©face de ses MĂ©moires ou le manuscrit entier rĂ©visĂ©] Ă  L[e] C[lerc, Jean] ; il faut qu'il prie celui-ci de ne pas divulguer auprĂšs des amis de GenĂšve l'endroit d'oĂč il a tenu cela. Vraisemblablement, Barnaud devrait ĂȘtre Ă©lu suffragant avec [BĂ©at-Louis] Roy, Ă  moins que les Dapples [Jean-Pierre et Jean-Abraham] ne s'en mĂȘlent; s'ile st nommĂ©, il partira...

page 1

0305_3546-1-2_ug71271_turrettini_file.jpg

page 2


0306_3546-3-4_ug71272_turrettini_file.jpg

Lausanne 14.10.1725


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.B.8

Budé, Lettres, I, p.106-108. Omissions.


Il est bien triste


Barnaud fait des vƓux pour le rĂ©tablissement de JA. Puisque JA le juge opportun, il peut envoyer la chose en question [probablement la prĂ©face de ses MĂ©moires ou le manuscrit entier rĂ©visĂ©] Ă  L[e] C[lerc, Jean] ; il faut qu'il prie celui-ci de ne pas divulguer auprĂšs des amis de GenĂšve l'endroit d'oĂč il a tenu cela. Vraisemblablement, Barnaud devrait ĂȘtre Ă©lu suffragant avec [BĂ©at-Louis] Roy, Ă  moins que les Dapples [Jean-Pierre et Jean-Abraham] ne s'en mĂȘlent; s'ile st nommĂ©, il partira vendredi pour Berne. Le roi de Prusse [Friedrich Wilhelm I] vient d'Ă©crire Ă  LL.EE une lettre dans laquelle il demande de rappeler un ministre qui a scandalisĂ© son Église Ă  cause de sa doctrine prĂ©destinationniste qu'il dit avoir apprise Ă  Berne; le roi demande qu'on en envoie un autre. L'homme en question est ministre dans une colonie qu'ont les Messieurs de Berne dans le Brandebourg, soit Ă  Spandau soit Ă  Potsdam. Ils ont le pouvoir de nommer le pasteur mais ils n'en ont pas la charge financiĂšre. La lettre du roi est arrivĂ©e dimanche passĂ© et a Ă©tĂ© lue lundi au SĂ©nat qui Ă©tait prĂ©sidĂ© par le trĂ©sorier [Johann Ludwig] de Wattenwyl, en l'absence des deux avoyers [Christoph Steiger et Hieronymus Erlach] ainsi que de [Johann Anton (?)] Tillier. AprĂšs la lecture des questions qu'on avait posĂ©es au ministre et de ses rĂ©ponses, le seigneur dit en souriant que l'homme ne s'entendait pas lui-mĂȘme, ce qui le dispensait de l'entrendre. Quant Ă  la rĂ©ponse que LL.EE. devront faire Ă  la lettre du roi de Prusse, certains disent que ce sera l'occasion de faire connaĂźtre la duretĂ© que l'Église française de Berlin exerce Ă  l'endroit de Franc, ministre de LL.EE. D'autres estiment en revanche qu'il ne faut pas fournir des armes aux rigides.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

Lausanne

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

0305_3546-1-2_ug71271_turrettini_file.jpg

page 2


0306_3546-3-4_ug71272_turrettini_file.jpg