58 Lettres

Lettre 3542 de Barthélemy Barnaud à Jean-Alphonse Turrettini

[Lausanne] 30.09.1725

La nouvelle que vous avez pris

Barnaud croyait que son livre sur le Consensus [MĂ©moires] ne paraĂźtrait jamais mais JA lui a donnĂ© Ă  ce sujet une bonne nouvelle et il s'empressera d'envoyer la prĂ©face Ă  B[ernard, Jean-FrĂ©dĂ©ric]. Il soumettra ce qui reste Ă  faire Ă  JA. Il lui Ă©crira aussi que M... [Jean Le Clerc] sera bien Ă©videmment libre d'y ajouter ou changer ce qu'il jugera opportun. Il n'enverra en tout cas rien en Hollande sans l'avoir soumis Ă  l'avis de JA. Tout mauvais que puisse ĂȘtre le livre de van den H...

page 1

0303_3542-1_ug71268_turrettini_file.jpg

page 2


0304_3542-2-3_ug71269_turrettini_file.jpg

[Lausanne] 30.09.1725


Lettre autographe, signée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.B.8

Extraits dans Meylan, Barbeyrac, p.137-138 (n.3).


La nouvelle que vous avez pris


Barnaud croyait que son livre sur le Consensus [MĂ©moires] ne paraĂźtrait jamais mais JA lui a donnĂ© Ă  ce sujet une bonne nouvelle et il s'empressera d'envoyer la prĂ©face Ă  B[ernard, Jean-FrĂ©dĂ©ric]. Il soumettra ce qui reste Ă  faire Ă  JA. Il lui Ă©crira aussi que M... [Jean Le Clerc] sera bien Ă©videmment libre d'y ajouter ou changer ce qu'il jugera opportun. Il n'enverra en tout cas rien en Hollande sans l'avoir soumis Ă  l'avis de JA. Tout mauvais que puisse ĂȘtre le livre de van den Honert, il aimerait le voir mais il ne pense pas que celui-ci se vende Ă  GenĂšve. En tout cas ses menaces n'auront pas beaucoup d'effet. Il est mortifiĂ© de ce que JA lui Ă©crit au sujet de [Jean Pierre] de Cr[ousaz] qui, Ă  cĂŽtĂ© de ses nombreuses qualitĂ©s et de son gĂ©nie, a des faiblesses qui lui feront toujours du tort. [Georges] P[olier de Bottens] lui Ă©crira en bon ami, afin qu'il en profite. Le bruit avait circulĂ© qu'il avait perdu le fil de son discours en prĂȘchant devant la cour de Frise. InformĂ© de cela, il a Ă©crit Ă  Lausanne pour se justifier en faisant Ă©tat des jalousies que ses sermons suscitaient chez les pasteurs flamands et français. Il a ajoutĂ© qu'il n'avait pas fait le voyage de Hollande pour ne pas avoir l'occasion de rencontrer des gens suspects, ce qui a dĂ» scandaliser L[e] C[lerc]. Mais il a eu du moins la satisfaction de devenir membre de l'AcadĂ©mie royale des sciences, Ă  la place du duc d'Escalona, comme il l'a Ă©crit de maniĂšre trĂšs Ă©nergique Ă  Lausanne. D'autres sources le disent peu satisfait de son poste Ă  Groningue; il avoue lui-mĂȘme avoir certains projets mais sans vouloir les dĂ©voiler pour le moment. Barnaud n'a pas pu dĂ©couvrir la source du bruit qui avait couru ici. Ruchat en a Ă©crit Ă  [Jean-Baptiste (?)] Bordier qui, dans sa rĂ©ponse, pourrait lui en demander des nouvelles. Il y a du mal partout et dans une lettre il suffit de dire les choses en gĂ©nĂ©ral afin que les intĂ©ressĂ©s soient plus sages Ă  l'avenir. Barnaud a compris que JA devinait les personnes qu'il avait en vue; elles feront mieux de peser davantage leurs discours. Il comprend par ailleurs que parfois la vivacitĂ© du tempĂ©rament ou le plaisir de dire un bon mot puissent faire dire des choses qu'on ne dirait pas si on Ă©tait toujours trĂšs sĂ©rieux.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

Lausanne

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

0303_3542-1_ug71268_turrettini_file.jpg

page 2


0304_3542-2-3_ug71269_turrettini_file.jpg