97 Lettres

Lettre 3536 de Jean I Barbeyrac Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Groningue 18.09.1725

Je me reproche

Des travaux de renovation de la maison expliquent le silence de Barberyrac. La DĂ©fense du droit de la Compagnie des Indes orientales qu'il a rĂ©digĂ©e s'est imprimĂ©e avec retard et n'est parvenue en Angleterre qu'un peu avant le dĂ©part du roi [George I] pour Hanovre; [Pierre I] Coste a prĂ©sentĂ© Ă  mylord Townshend le paquet, qui comprenait, outre la DĂ©fense, une lettre de JA et une de Barbeyrac lui-mĂȘme ainsi qu'un exemplaire de la traduction française de Grotius [Le droit de la pa...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f241r_ug60735_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f241v_ug60736_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f242r_ug60737_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f242v_ug60738_turrettini_file.jpg

Groningue 18.09.1725


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 484 (f.241-242)


Je me reproche


Des travaux de renovation de la maison expliquent le silence de Barberyrac. La DĂ©fense du droit de la Compagnie des Indes orientales qu'il a rĂ©digĂ©e s'est imprimĂ©e avec retard et n'est parvenue en Angleterre qu'un peu avant le dĂ©part du roi [George I] pour Hanovre; [Pierre I] Coste a prĂ©sentĂ© Ă  mylord Townshend le paquet, qui comprenait, outre la DĂ©fense, une lettre de JA et une de Barbeyrac lui-mĂȘme ainsi qu'un exemplaire de la traduction française de Grotius [Le droit de la paix, 1724]. Townshend a reçu Coste trĂšs aimablement, lui offrant du chocolat et lui tĂ©moignant de connaĂźtre son mĂ©rite. Il lui dit aussi qu'il prĂ©senterait l'ouvrage de Barbeyrac au roi; on verra quelle sera la rĂ©action de celui-ci. Il se peut qu'entre temps mylord ait rĂ©pondu Ă  JA et ce d'autant plus que celui-ci avait l'intention d'envoyer une autre lettre en droiture au gentilhomme anglais. Pour sa DĂ©fense de la Compagnie des Indes, Barbeyrac a reçu cent ducats; il ne semble pas que les avocats de la Compagnie d'Ostende aient publiĂ© quoi que ce soit depuis cette dispute. Un Anglais, nommĂ© Forman, jacobite repentant, a publiĂ© une piĂšce – que Barbeyrac a vue en anglais et en français – pour dĂ©fendre les intĂ©rets anglais et hollandais [Lettre de Mr Forman; Mr F.'s Letter]. Barbeyrac remercie JA de lui avoir envoyĂ© un exemplaire du livre de de Muralt [Lettres sur les Anglois et les François], de mĂȘme qu'Ă  [Jean-Pierre] de Crousaz; on l'a rĂ©imprimĂ© Ă  Amsterdam [Cologne, 1725] et Barbeyrac a Ă©tĂ© sĂ»r qu'on le ferait dĂšs qu'il a vu l'Ă©dition de GenĂšve. C'est dommage qu'un tel gĂ©nie se soit livrĂ© Ă  une imagination dĂ©rĂ©glĂ©e. De Crousaz vient d'ĂȘtre Ă©lu comme associĂ© Ă©tranger de l'AcadĂ©mie royale des Sciences; on lui a envoyĂ© de Lausanne une lettre de [Jacques (?)] Saurin qui l'en fĂ©licitait; il ignorait qu'il Ă©tait maintenant en Hollande. La nouvelle Ă©dition de sa Logique [1725] vient de paraĂźtre Ă  Amsterdam et il a publiĂ© aussi un certain nombre de brochures [LogicĂŠ compendium; Summa LogicĂŠ; De physicĂŠ utilitate; Tentamen]. [Étienne] Chauvin s'est Ă©teint Ă  l'Ăąge de 85 ans; de mĂȘme, Noodt, professeur Ă  Leyde, est mort ĂągĂ© de 78 ans. Il Ă©tait professeur Ă©mĂ©rite depuis deux ou trois ans et on avait fait appel Ă  un professeur de droit de Franeker pour le remplacer. Barbeyrac pensait donc que la chaire reviendrait Ă  ce dernier, mais tel ne semble pas ĂȘtre le cas. Au dĂ©but, le bruit courait qu'on pensait Ă  Barbeyrac lui-mĂȘme mais il n'a rien fait ni ne fera rien, ni directement ni indirectement, pour solliciter ce poste. En revanche un professeur allemand et luthĂ©rien de Franeker, Heineccius, s'est beaucoup dĂ©menĂ© pour avoir cette chaire mais le choix n'a pas encore Ă©tĂ© fait. Il ne sera pas facile pour les Curateurs de l'UniversitĂ© [Honert, Valkenburg, Schagen] de trouver quelqu'un de la valeur et de la modĂ©ration de Noodt. La nouvelle Ă©dition du Concile de Constance de Lenfant est sous presse [Amsterdam, 1727]. On attend une vie de Chillingworth en anglais [Des Maizeaux, An historical and critical Account] ; il y a depuis longtemps une traduction française des Ɠuvres de cet auteur judicieux [La religion protestante] mais Humbert n'a pas voulu l'imprimer, bien qu'il l'eĂ»t promis; peut-ĂȘtre la chose se fera-t-elle Ă  La Haye. [Marie-Anne] Rapin [de Thoyras] a envoyĂ© Ă  l'imprimeur la Suite laissĂ©e par feu son mari Ă  l'Histoire d'Angleterre. Il semble que les mĂ©moires de feu Burnet [History of his Time] donnent pas mal d'occupation aux imprimeurs par les rĂ©ponses qu'on y a faite; il y en a plus de 20 et plus de 50 au dernier livre de Collins [A Discourse]. [John] King, de Trinity College Ă  Cambridge, a prĂ©parĂ© une Ă©dition d'Euripide [CantabrigiĂŠ, 1726"]. Blackwall a donnĂ© des dissertations sur les auteurs sacrĂ©s [An Introduction to the Classics; The Sacred Classics] dans lesquelles il tĂąche de justifier les barbarismes stylistiques du Nouveau Testament. On imprime Ă  Amsterdam la traduction française par [Charles-Louis] de Beausobre de la relation de Jablonski [Thorn affligĂ©e]. De Limiers a publiĂ© le projet d'histoire de ce siĂšcle; on ne sait pas d'oĂč il a tirĂ© les mĂ©moires manuscrits qu'il dit avoir achetĂ©s. On en est au tome III de la nouvelle Ă©dition de Montaigne; l'Ă©dition de Londres, qu'on a contrefaite Ă  Paris, sera enrichie de nouvelles notes; Barbeyrac lui-mĂȘme en a fourni Ă  Coste. On a recommencĂ© Ă  imprimer la BibliothĂšque française; on ne sait pas si de La Chapelle, qui a Ă©tĂ© appelĂ© Ă  La Haye pour remplacer feu [Jacques] Basnage, continuera sa BibliothĂšque anglaise.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

Groningue

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

Ouvrages

A Discourse of the Grounds and Reasons of the Christian Religion An Historical and Critical Account of the life and writings of William Chillingworth An Introduction to the Classics BibliothĂšque angloise, ou Histoire de la Grande-Bretagne BibliothĂšque françoise, ou Histoire littĂ©raire de la France [BF] De physicĂŠ utilitate dissertatio philosophica, DĂ©fense du droit de la Compagnie hollandoise des Indes orientales, contre les nouvelles prĂ©tensions des Habitans des Pays-Bas Autrichiens, et les raisons ou objections des Avocats de la Compagnie d'Ostende Essais. PubliĂ©s par Pierre Coste Hecuba, Orestes et PhƓnissĂŠ [...] auxit, & illustravit, Johannes King Histoire d'Angleterre Histoire du concile de Constance History of his own Time. Vol I. from the Restoration of King Charles II. to the Settlement of King William and Queen Mary, at the Revolution La Logique La Religion protestante, une voie sĂ»re au salut Le Droit de la guerre et de la paix Les Essays [...] Par Pierre Coste. Nouvelle Ă©dition plus ample et plus correcte que les dernieres de Londres et de Paris Lettre de Mr Forman Ă  Monsieur Guillaume Pulteney, membre du Conseil PrivĂ© de Sa MajestĂ© Britannique, &c. Lettres sur les Anglois et les François et sur les voyages Lettres sur les Anglois et les François et sur les voyages LogicĂŠ Compendium, Mr F's letter to the Right Honourable W. Pulteney [...] chewing how pernicious the Imperial Company of Commerce and Navigation lately established in the Austrian Netherlands is likely to prove to Great Britain, as well as to Holland Summa LogicĂŠ, Tentamen novum metaphysicum The Sacred Classics defended and illustrated Thorn affligĂ©e ➀ Lister (25)

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f241r_ug60735_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f241v_ug60736_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f242r_ug60737_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f242v_ug60738_turrettini_file.jpg