10 Lettres

Lettre 3489 de Jacques II Eynard à Jean-Alphonse Turrettini

Francfort 10.04.1725

J'ay recû avec la plus

Eynard remercie JA de sa dernière lettre, qu'il a reçue par [Gabriel (?)] de Tournes, et de son habituelle bienveillance. Il a lu avec un sensible plaisir la dissertation [Disputatio, pars secunda, 1724] que JA lui a fait parvenir et, en la lisant, il lui semblait vivre l'un de ces heureux moments pendant lesquels il avait le bonheur de l'entendre; Matthieu remercie aussi JA de lui avoir envoyé une thèse. Celui-ci continue d'être un excellent collègue pour Eynard et leur union devi...

+ 1 pages

page 1

1659_3489-1_ug71211_turrettini_file.jpg

page 2


1660_3489-2-3_ug71212_turrettini_file.jpg

page 3

1661_3489-4_ug71213_turrettini_file.jpg

Francfort 10.04.1725


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.E.9


J'ay recû avec la plus


Eynard remercie JA de sa dernière lettre, qu'il a reçue par [Gabriel (?)] de Tournes, et de son habituelle bienveillance. Il a lu avec un sensible plaisir la dissertation [Disputatio, pars secunda, 1724] que JA lui a fait parvenir et, en la lisant, il lui semblait vivre l'un de ces heureux moments pendant lesquels il avait le bonheur de l'entendre; Matthieu remercie aussi JA de lui avoir envoyé une thèse. Celui-ci continue d'être un excellent collègue pour Eynard et leur union devient de plus en plus étroite. Eynard acquiert chaque jour de plus en plus de facilité pour la prédication; ses sermons font environ une heure, ce qui est le minimum pour le pays. Il a le bonheur de continuer à satisfaire son troupeau. Il remercie JA des conseils qu'il lui a donnés au sujet des livres à lire; il lui sera toujours reconnaissant de ce genre d'informations de même que de tout ce qui a affaire au ministère pastoral. Il a appris par des messieurs de Berlin qu'on continuait d'être très satisfait d'[Antoine] Achard. Le roi [Friedrich Wilhelm I] n'a pas encore accordé les ministres pour la nouvelle église que l'on y a bâtie. Si [François] de Roches se détermine à y aller, il se fera un plaisir de le recommander à certains de ses amis. Cela fait un certain temps qu'il n'a pas eu l'occasion de voir le docteur Pritz, toujours très occupé. Chaque fois qu'il s'entretient avec lui, celui-ci lui reproche qu'à Genève on célèbre l'Escalade mais non pas Noël ni d'autres fêtes; il paraissait au début plus amical qu'il ne l'est maintenant; on a même dit à Eynard qu'il s'était brouillé avec l'un de ses amis qui lui avait dit qu'il ressemblait physiquement à Calvin, ce qui est du reste vrai. En général les ministres de la ville ne sont guère favorables aux réformés et c'est pourquoi les magistrats les traitent avec si peu de charité. D'eux-mêmes ils n'accorderont jamais le libre exercice en ville; il y a davantage à espérer des négociations secrètes qui ont lieu à la Cour de Vienne. La direction que prendront les affaires de Pologne pourra avoir son influence. Il pourra ressortir quelques avantages aussi de l'entrevue qui doit avoir lieu à Kassel entre les rois d'Angleterre [George I], de Suède [Friedrich I], de Prusse [Friedrich Wilhelm I] et le landgrave de Hesse [Karl VIII] ; les quatre puissances réformées sont très portées à la tolérance et c'est à elles seules que les luthériens peuvent avoir recours en cas de nécessité. Une des causes principales qui éloigne de la tolérance les ministres luthériens est qu'ils craignent que, une fois accordé aux réformés le libre exercice en ville, leurs églises ne se vident, les fidèles préférant aller du côté réformé. Il faut dire, à propos des prédicateurs luthériens, que même ceux qui font preuve de bon sens dans la vie ordinaire le perdent entièrement quand ils montent en chaire. Il ne faut pas s'en étonner, si l'on considère la façon d'étudier dans ce pays et le fait qu'on ne destine au ministère pastoral que les enfants de la lie du peuple, dépourvus d'éducation. Il a vu Madame [II] Dautun, sa fille [Louise] et son gendre qui remercient JA de son souvenir. Il adresse ses respects au professeur [Samuel] Turrettini.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Francfort

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

1659_3489-1_ug71211_turrettini_file.jpg

page 2


1660_3489-2-3_ug71212_turrettini_file.jpg

page 3

1661_3489-4_ug71213_turrettini_file.jpg