202 Lettres

Lettre 3453 de William Wake à Jean-Alphonse Turrettini

[Angleterre] 13. et 15.01.1725 [02. et 04.01.1724/5 (v.s.)]

Tho' I have not

Même s'il n'a pas beaucoup écrit à JA, Wake a suivi les affaires que son correspondant lui avait recommandées. Il a fait ce qu'il a pu pour les pauvres Vaudois auprès du duc [Thomas Pelhalm] de de Newcastle; il transmet à JA la copie d'une lettre envoyée par Sa Grâce au marquis de Courtances. On espère pouvoir défendre leurs droits contre les nouvelles lois. Wake est navré des derniers développements de l'affaire du Consensus; il est affligeant de voir qu'on se divise de plus en plus. Il...

+ 6 pages

page 1

ms_fr_493_f121r_ug66023_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f121v_ug66024_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_493_f122r_ug66025_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_493_f122v_ug66026_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_493_f123r_ug66027_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_493_f123v_ug66028_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_493_f124r_ug66029_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_493_f124v_ug66030_turrettini_file.jpg

Lettre 3453 de William Wake à Jean-Alphonse Turrettini

[Angleterre] 13. et 15.01.1725 [02. et 04.01.1724/5 (v.s.)]


Lettre autographe, signée, adressée. (Ang)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 493 (f.121-124)

Extraits dans Sykes, Wake, II, p. 77-78, 197, 199-200.


Tho' I have not


Même s'il n'a pas beaucoup écrit à JA, Wake a suivi les affaires que son correspondant lui avait recommandées. Il a fait ce qu'il a pu pour les pauvres Vaudois auprès du duc [Thomas Pelhalm] de de Newcastle; il transmet à JA la copie d'une lettre envoyée par Sa Grâce au marquis de Courtances. On espère pouvoir défendre leurs droits contre les nouvelles lois. Wake est navré des derniers développements de l'affaire du Consensus; il est affligeant de voir qu'on se divise de plus en plus. Il a reçu la dernière lettre de JA avec les incluses de Du Plan, l'une pour Wake, l'autre pour le roi [George I] ; il a communiqué les deux à lord Townshend; celui-ci lui a dit que le roi n'avait pas besoin de représentations pour se rappeler les souffrances des pauvres protestants de toute part; il s'est intéressé, en particulier, à ceux de France mais il a reçu peu d'encouragements de la part de leurs ministres. Il a néanmoins chargé [Horatio] Walpole, l'ambassadeur à Paris, d'explorer toutes les possibilités, pendant qu'on en fera de même auprès de l'ambassadeur français. La lettre au roi de Pologne [August II] montre du reste que le roi est effectivement sensible au sort des protestants de l'étranger. La veille Wake a recommandé au roi de protéger tous les frères qui sont persécutés et il semble avoir bien accueilli ses mots. Les yeux de Wake sont si mauvais qu'il ne peut écrire sans de grandes difficultés; il se servira de [Hans Heinrich II] Ott pour la lettre ci-jointe. Dans un PS, il ajoute qu'il a eu des lettres d'Allemagne de Klemm, qui se plaint de la froideur de leurs amis envers la réunification, et de Wrisberg qui fait état de son zèle pour cette cause, tout en reconnaissant qu'elle va en arrière plutôt qu'en avant. Il a eu plusieurs entretiens sur la question avec le comte [Friedrich Johann] de Bothmer qui lui a montré une lettre de Wrisberg dont JA trouvera ci-joint une copie.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Angleterre

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 6 pages

page 1

ms_fr_493_f121r_ug66023_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f121v_ug66024_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_493_f122r_ug66025_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_493_f122v_ug66026_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_493_f123r_ug66027_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_493_f123v_ug66028_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_493_f124r_ug66029_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_493_f124v_ug66030_turrettini_file.jpg